VIDÉO - Mont-Blanc : l'incroyable première de trois alpinistes français

par La rédaction de TF1 | Reportage Sylvia Pinatel, Mathis Dumas
Publié le 15 février 2023 à 11h13

Source : JT 20h Semaine

Trois alpinistes français viennent de réussir un exploit inédit dans le massif du Mont-Blanc.
Par moins 25 degrés, ils ont gravi à mains nues et en chaussons d'escalade une des faces des grandes Jorasses, ce que personne n'avait jamais fait en hiver.
TF1 vous montre les images.

C’est une envolée verticale avec un monstre minéral : la mythique face nord des grandes Jorasses, au pays du Mont-Blanc, et cette voie, la Directissime de la pointe Walker. Trois alpinistes français, Charles Dubouloz, Clovis Paulin et Symon Welfringer, sont partis jeudi dernier pour une première : gravir ces 1 200 mètres de roches et de glace. Le tout en plein hiver, ce que personne n'avait fait jusqu'ici.

Une ascension qu'ils ont réalisée tout droit, ou presque. "On a fait une fois demi-tour parce qu'on ne trouvait tout simplement pas où passer, explique Charles Dubouloz dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Ça nous paraissait impossible de passer tout droit. Il faut s'imaginer 150 mètres de rochers très raides, un petit peu déversants, avec peu de possibilités de progresser. ( ) On est allé à droite, à gauche on est revenu, on a passé beaucoup de temps et puis finalement, on a essayé tout droit et c'est génial, ça a marché". Une ascension extrêmement technique, nécessitant d’être souvent à mains nues et en chaussons d’escalade par moins 25 degrés.

Après cinq jours et quatre bivouacs sur des banquettes de neige taillées au-dessus du vide, la délivrance est arrivée lundi après-midi : la joie du sommet à 4 208 mètres. Et celle d'avoir réalisé un exploit qui marquera les annales de l'alpinisme, et le rêve de trois amis qui voulaient faire quelque chose de beau ensemble. "Le partage en montagne avec ses compagnons de cordée, c’est quelque chose de très fort, qu’on arrive à retrouver et à vivre quasiment que là-haut, commente Charles Dubouloz. C’est sûr qu’on s’en souviendra toute notre vie".


La rédaction de TF1 | Reportage Sylvia Pinatel, Mathis Dumas

Tout
TF1 Info