Tournoi des Six Nations : Emmanuel Meafou convoqué... mais interdit de jouer avec le XV de France

Publié le 13 mars 2023 à 13h43

Source : JT 20h WE

La surprise Emmanuel Meafou a été appelée par le staff du XV de France, en vue de la réception du pays de Galles, samedi 18 mars, dans le cadre du Six Nations.
S'il va découvrir Marcoussis pour la première fois, le deuxième ligne d'origine australienne ne pourra pas revêtir le maillot frappé du Coq.
Le Toulousain de 24 ans, arrivé en France en 2018, est inéligible avec les Bleus.

Fabien Galthié prépare déjà l'avenir. Dimanche 12 mars, au lendemain du succès record et historique du XV de France à Twickenham, qui a pulvérisé l'Angleterre (10-53), le staff tricolore a dévoilé une liste des 14 joueurs convoqués pour préparer la cinquième et dernier match du Six Nations, face au pays de Galles, samedi 18 mars (à 15h45, en live commenté sur TF1info). Même s'ils n'ont pas leur destin en main, la victoire de l'Irlande en Écosse ayant compliqué leurs affaires, les Bleus sont toujours en lice pour le gain du Tournoi. Pour espérer conserver leur couronne, les coéquipiers d'Antoine Dupont devront, quoiqu'il arrive l'emporter, en comptant sur une défaillance du "XV du Trèfle", qui recevra l'Angleterre, deux heures plus tard.

Une dernière bataille à laquelle Emmanuel Meafou, convoqué pour la première fois avec le "XV du Coq", est assuré de vivre loin de la pelouse du Stade de France. Appelé à Marcoussis pour préparer cette rencontre décisive face aux Gallois, l'Australien, né le 12 juillet 1998 en Nouvelle-Zélande, ne pourra pas postuler à une place dans le groupe tricolore. La faute à un point de règlement de World Rugby. Arrivé dans l'Hexagone en décembre 2018, le deuxième ligne du Stade toulousain est inéligible selon la directive 14 de l'article 8. Alors qu'avant janvier 2022, il suffisait de résider 36 mois consécutifs dans un pays pour être sélectionnable, il en faut désormais 60. Or, Meafou ne remplira ce critère qu'à partir de novembre 2023. 

Ce qui, dès lors, le prive aussi de la Coupe du monde, organisée en France, du 8 septembre au 28 octobre 2023. Tout du moins, pour le moment. D'ici au Mondial, la Fédération française de rugby (FFR) pourrait travailler à une solution avec l'instance internationale, en s'appuyant sur la jurisprudence Folau Fakatava. L'an dernier, alors qu'il se trouvait dans une situation similaire à Emmanuel Meafou, le demi de mêlée d'origine tongienne a été jugé éligible pour évoluer avec les All Blacks. Sauf dispense, le Toulousain de 24 ans devra patienter - au moins - jusqu'au Tournoi 2024 pour revêtir la tunique bleue.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info