Chaos au Stade de France : après le fiasco, le temps des explications... et des enquêtes

Stade de France : un dispositif revu et corrigé

Publié le 3 juin 2022 à 20h04, mis à jour le 4 juin 2022 à 0h47
JT Perso

Source : JT 20h WE

Aux abords du Stade de France, le fiasco du match Real Madrid-Liverpool ne se fera pas facilement oublier.
Mais, le ministère de l’Intérieur a tout fait pour qu’il n’y ait aucun faux pas ni dans l’acheminement des supporters ni aux portiques d'entrée.

Voilà le Stade de France, transformé en forteresse. Depuis le milieu de ce vendredi après-midi, le quartier s’est presque muté en camp retranché. Le dispositif des forces de l’ordre est impressionnant. De quoi rassurer les supporters qui aimeraient que le football fasse enfin oublier les scènes chaotiques vues la semaine dernière. Sur le papier, tout a été prévu pour corriger les erreurs passées. Un peu plus de 2 000 policiers et gendarmes sont mobilisés. Un chiffre colossal. Un tiers d’entre eux peuvent se déplacer rapidement en cas de débordement, que ce soit à moto ou à cheval.

Plus question aussi d’avoir une nouvelle polémique sur de faux billets. Sur les 77 000 spectateurs présents ce vendredi soir, 95% d’entre eux ont des billets électroniques, beaucoup plus durs à falsifier. Les Stadiens, eux aussi, jouent un rôle crucial dans le dispositif. Samedi 28 mai dernier, la grève du RER B avait provoqué une énorme pagaille sur le RER D voisin. Ce vendredi soir, malgré un nouveau mouvement social sur la ligne B, le trafic ferroviaire semble bien plus équilibré.

Désormais, à moins de 45 minutes du coup d’envoi, l’ambiance aux abords du Stade de France est bon enfant, les autorités semblent avoir tiré les leçons des bévues de ce maudit samedi dernier.

T F1 | Reportage G. Brenier, I. Bornacin, P. Lormant


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info