Non vacciné, Novak Djokovic privé d'entrer aux États-Unis et d'Indian Wells

par Y.R. avec AFP
Publié le 6 mars 2023 à 10h41, mis à jour le 1 avril 2023 à 9h48

Source : Sujet TF1 Info

Novak Djokovic a déclaré forfait pour le Masters 1000 d'Indian Wells.
Le Serbe, numéro 1 mondial, a été empêché d'entrer sur le sol américain, du fait qu'il n'est toujours pas vacciné contre le Covid-19.
Cette interdiction, pesant sur les voyageurs internationaux non vaccinés, ne sera pas levée au moins avant la mi-avril.

Son statut de non vacciné joue encore en sa défaveur. Toujours réfractaire à la vaccination contre le Covid-19, ce qui lui avait déjà valu, l'an dernier, d'être expulsé de l'Open d'Australie puis de faire une croix sur une partie de sa saison, Novak Djokovic s'est à nouveau vu refuser l'entrée aux États-Unis. La demande de dérogation formulée par le numéro 1 mondial pour entrer sur le territoire américain a été retoquée par les autorités locales. Le joueur serbe a dû se résoudre, dimanche 5 mars, à déclarer pour le Masters 1000 d'Indian Wells, qui débute, mercredi 8 mars, dans le désert californien. 

"Novak Djokovic a déclaré forfait pour le tournoi", ont confirmé dans un court communiqué les organisateurs du Masters 1000 d'Indian Wells, ajoutant que le Géorgien Nikoloz Basilashvili, 118e mondial au classement ATP, va intégrer le tableau masculin. Si la réponse des autorités américaines n'a pas été communiquée officiellement, la raison de l'absence forcée du co-recordman du nombre de Grands Chelems remportés (22, comme Rafael Nadal) ne fait guère de doute. "Si (la dérogation spéciale) m'est refusée, je me retirerai d'Indian Wells bien sûr, avant le tirage au sort", avait assuré "Nole". 

Pas de traitement de faveur pour "Nole"

Pourtant, ces derniers jours, de nombreuses voix s'étaient fait entendre pour plaider son cas. "Ce serait une honte à mes yeux s'il n'était pas autorisé à venir" aux États-Unis, avait plaidé Tommy Haas, le directeur d'Indian Wells. La Fédération américaine de tennis et les organisateurs de l'US Open avaient eux fait leur possible, en soutenant sa démarche. Mais sans effet. 

Novak Djokovic ne bénéficiera donc d'aucun traitement de faveur, alors que Washington n'autorise pas l'entrée aux voyageurs internationaux non vaccinés. Une mesure qui ne changera pas avant au moins la mi-avril, selon l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (TSA). Aussi, outre Indian Wells qui se finira le 19 mars, il devrait, sauf retournement de situation, devoir renoncer à participer à l'autre Masters 1000 qui va suivre, l'Open de Miami, prévu du 22 mars au 2 avril.


Y.R. avec AFP

Tout
TF1 Info