Open d'Australie : le jour de gloire d'Alizé Cornet, enfin en quarts de finale d'un Grand Chelem

Y.R
Publié le 24 janvier 2022 à 7h55, mis à jour le 24 janvier 2022 à 9h51

Source : TF1 Info

Sous la chaleur de Melbourne, Alizé Cornet a étouffé l'ex-numéro 1 mondiale Simona Halep (6-4, 3-6, 6-4).
Elle s'est qualifiée pour les quarts de finale d'un Grand Chelem pour la première fois à son 63 essai.
La Française de 32 ans affrontera l'Américaine Danielle Collins (30e) mercredi pour une place en demi-finales.

Sa 63e tentative aura été la bonne. Par une chaleur accablante, Alizé Cornet a fait tomber l'ancienne numéro 1 mondiale Simone Halep (6-4, 3-6, 6-4), lundi 24 janvier, à Melbourne, pour s'offrir son premier quart de finale d'un Grand Chelem. "C'est un rêve qui devient réalité", a-t-elle déclarée, soulagée, avant d'ajouter, elle qui avait échoué cinq fois en huitièmes de finale d'un tournoi Majeur : "Il n'est jamais trop tard !" 

La Française de 32 ans, qui participe à son 60e Majeur sans en avoir manqué un seul depuis l'Open d'Australie 2007, a livré une bataille féroce pour signer sans doute la plus belle victoire de sa carrière. Elle a ainsi broyé le record du plus grand nombre d'apparitions avant d'atteindre un quart de finale à ce niveau, détenu jusqu'alors par la Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn, qui avait réalisé l'exploit lors de son 45 essai à Wimbledon en 2008.

Un combat suffoquant de 2h30

"C'est incroyable. Cette bataille que j'ai eue avec Simona aujourd'hui et la chaleur. Après 30 minutes de match, on était toutes les deux déjà cuites, mais on a continué à se battre toutes les deux", a avoué Alizé Cornet, qui a breaké par trois fois, concluant le premier set 6-4 sur une double faute de la Roumaine. En plein été australien, la température de l'air était de 33°C, mais elle était nettement supérieure dans le four de la Rod Laver Arena. 

Au point où la 61e joueuse mondiale a traversé un gros passage à vide dans le deuxième set, concédant 16 jeux d'affilée qui ont permis à la Roumaine de revenir à une manche partout. "J'ai arrêté de réfléchir après 30 minutes de jeu. Je n'y voyais plus clair, mes mains tremblaient, mais j'ai vu qu'elle (Simona Halep) n'allait pas mieux", a raconté la Française. Malgré ce coup de mou, l'intense et suffoquant bras de fer a dépassé les 2h33 de jeu.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Dans le set décisif, Alizé Cornet a pris l'avantage en faisant le break pour 4-3 et a confirmé à 5-3. Dans la foulée, elle a eu deux premières balles de match sur le service d'Halep mais la Roumaine les a sauvées et obligé la Française à servir pour le match.

"L'aventure continue !" s'est exclamée la Niçoise, fauchée en fin de match par la joie et la fatigue. Après s'être hissée en quarts de finale, pour la première fois de sa longue carrière, Alizé Cornet sera opposée à l'Américaine Danielle Collins (30e mondiale), demi-finaliste à Melbourne en 2019. Pas de quoi lui faire peur après avoir sorti, coup sur coup, deux anciennes numéro 1 mondiales.


Y.R

Tout
TF1 Info