Le 13H

VIDÉO - À Montgesty, dans le Lot, l'enfant du pays s'appelle... Fabien Galthié

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Didier Piereschi, Romain Reverdy
Publié le 31 mai 2023 à 17h54
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : JT 13h Semaine

Nous sommes à 100 jours de la Coupe du monde de rugby, Mondial qui sera diffusé sur TF1 et MYTF1 à partir du 8 septembre.
En plus des joueurs, le nom d'un homme sera sur toutes les lèvres ces prochaines semaines.
Direction Montgesty dans le Lot, pour suivre Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France.

Il y a 334 habitants à Montgesty (Lot), et ce jour-là, une bonne partie est présente pour le retour de l'enfant du pays. Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France, achève un stage de travail avec son staff, et il n'est pas venu ici par hasard. "On trouve ici le calme, la sérénité pour bien travailler de manière collective", explique-t-il.

"C'est l'enfant du village. Il est très apprécié"

Il est aussi ici pour partager. Au menu, quelques spécialités bien locales, dont tout le monde se régale. "Il passe souvent. Il vient voir les gens. C'est l'enfant du village. Il est très apprécié", témoigne un habitant. Le sélectionneur se nourrit de cette proximité et de ce soutien, qui portent aussi le XV de France dans tout le pays. "On a senti une puissance, une force qui venait du terroir, qui venait des clubs, qui venait de nos supporters. Cette force invisible, mais d'une telle puissance qu'on a toujours joué avec", explique le sélectionneur.

Lire aussi

Sa force émane également du club de son enfance, où il a fait ses premières passes. Ici, les anciens n'ont pas oublié le petit garçon, aussi doué que têtu. C'est avec la même détermination qu'il mènera son équipe dans 100 jours, pour le début de la Coupe du monde de rugby.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Didier Piereschi, Romain Reverdy

Tout
TF1 Info