La Coupe du monde 2022 sur TF1

"La zénitude, le calme et la sérénité" : les Bleus de Deschamps tranquilles avant le choc contre l'Angleterre

TF1info | Reportage : Sander Rang Des Adrets, Anne Barrier, Adrien Ponsar
Publié le 10 décembre 2022 à 10h35
JT Perso

Source : JT 20h WE

Travailler oui, mais toujours dans une bonne ambiance. Et si c'était le secret des Bleus ?
À la veille de son quart de finale, l’équipe de France affiche une sérénité étonnante.
TF1 a assisté au dernier entraînement avant le match contre Angleterre.

"La zénitude, le calme et la sérénité, on l'a depuis le départ. C'est un quart de finale de la Coupe du monde, il n'y a pas à stresser ou quoi que ce soit. C'est que du bonheur et du plaisir", lance Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France de football en conférence de presse. Depuis leur qualification, les Bleus affichent une confiance joyeuse, tout en reconnaissant que leur futur adversaire en quarts est particulièrement au point.

Vu nos forces, on est sereins

Aurélien Tchouaméni

"On sait que ça va être un gros match", confirme Aurélien Tchouaméni, dans le reportage de TF1 en tête de cet article, "mais vu nos forces, on est sereins". Du bord de la pelouse, le milieu défensif du Real Madrid observe ses coéquipiers réaliser un "haka" improbable, dans une joyeuse zizanie. Pour se préparer, dans l'intimité de leur camp de base, les Bleus sont restés toute la semaine soudés et concentrés en vue du match couperet contre l'Angleterre, alternant des exercices physiques et des instants plus ludiques, comme l'ont constaté nos envoyés spéciaux. 

Bonne humeur et rage de vaincre

Les repas semblent être des moments particulièrement enjoués, à en croire les vidéos filmées par les joueurs eux-mêmes. Olivier Giroud est ovationné, alors qu'il étrenne en bout de table un maillot floqué du chiffre "52", soit son record de buts en équipe de France. Mais les Bleus ont la gagne chevillée au corps, et la moindre partie de cartes, dans le lobby de l'hôtel, semble aussi intense qu'un match international.

Lire aussi

C'était le dernier entraînement des Bleus avant ce quart de finale. Il n'y a jamais eu autant de journalistes au bord du terrain, et parmi eux quelques observateurs anglais, qui n'ont qu'un nom à la bouche quand on les interroge : "Mbappé !". C'est certain, les Bleus ont des arguments sérieux, dont le numéro 10 parisien est le plus manifeste, mais pas question pour autant de sous-estimer l'adversaire, impressionnant depuis le début de la compétition

À la question "quel est le point faible de l'Angleterre ?", le sélectionneur de l'équipe de France tranche même : "Ils n'en ont pas, comme ça c'est clair". Dans ce genre de rendez-vous, l'expérience fait souvent la différence. Cela tombe bien, Didier Deschamps en a beaucoup. 


TF1info | Reportage : Sander Rang Des Adrets, Anne Barrier, Adrien Ponsar

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info