Victoire de la France sur l'Angleterre : les hommes dans le match

TF1info | Reportage : Yann Hovine, Jean-Marie Bagayoko, David Pires
Publié le 11 décembre 2022 à 16h10
Victoire de la France sur l'Angleterre : les hommes dans le match

En battant l'Angleterre, les Français ont écarté un adversaire de très haut niveau.
Dans ce match difficile, plusieurs figures ont émergé, pas forcément celles qu'on attendait.
Des vétérans Giroud et Lloris, au débutant Aurélien Tchouaméni, ils ont ouvert les portes de la demi-finale.

À la 78ᵉ minute d'un match étouffant contre l'Angleterre, un coup de casque d'Olivier Giroud a libéré une émotion longtemps contenue, sur la pelouse et dans toute la France. Elle vient de loin, et l'attaquant du Milan AC l'a exprimé par gestes : la tête et le cœur. La force mentale pour tenir, et le cœur pour tenir lorsqu'ils étaient malmenés par un adversaire qui n'aura jamais démérité.

Lui qui était vraisemblablement sur le point d'être remplacé, et dont la place au Mondial, à 36 ans, était tout sauf certaine il y a quelques mois encore, a porté son équipe, et a été élu homme du match. Il offre à la France la sixième demi-finale de son histoire en Coupe du Monde. L'équipe de France avait perdu les trois premières, puis gagné les trois suivantes (1998, 2006, 2018). 

Une jeunesse talentueuse

Sa version 2022 s'appuie aussi sur la jeunesse, incarnée par son talentueux milieu de terrain de 22 ans. À la 17e minute, c'est en effet Aurélien Tchouaméni qui a débloqué une rencontre qui s'annonçait fermée, d'un tir lointain imparable. Ironie du sort, c'est aussi le milieu défensif du Real Madrid qui a provoqué le penalty amenant l'égalisation anglaise en seconde période.

Derrière, les Bleus ont aussi compté sur leur dernier rempart, capé désormais de 143 sélections, record à battre. Hugo Lloris a sauvé plusieurs fois son équipe d'une amère désillusion, lors de percées réussies par les Anglais en dépit d'une tactique française très défensive. D'autres anciens ont brillé, comme Antoine Griezmann, grand régulateur du jeu français, capable de conserver un ballon qu'il ne fallait surtout pas abandonner à ces adversaires redoutables. 

Kylian Mbappé, au diapason d'un dispositif français prudent, n'aura pas brillé sur ce match, mais ne s'est pas privé de hurler son soulagement lors du but libérateur d'Olivier Giroud. Le prodige de Bondy aura au moins une nouvelle occasion de montrer ses immenses qualités dans ce Mondial, lors de la rencontre face au Maroc.


TF1info | Reportage : Yann Hovine, Jean-Marie Bagayoko, David Pires

Tout
TF1 Info