Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

JO : l'immense détresse d'Annika Schleu, en larmes lors de l'épreuve d'équitation du pentathlon moderne

La rédaction de LCI
Publié le 6 août 2021 à 14h04
l'Allemande Annika Schleu

l'Allemande Annika Schleu

Source : AFP

ÉMOTION - Cela restera une des moments les plus tristes de ces Jeux japonais. Vendredi, la favorite du pentathlon moderne, l'Allemande Annick Schleu, a connu un grand moment de solitude alors qu'elle s'élançait sur le parcours d'équitation.

Jusque-là, Annika Schleu menait les débats dans le pentathlon moderne. Mais l'Allemande a tiré le mauvais cheval. "Saint Boy" a donné du fil à retordre à celles qui ont hérité de cet hongre de 2006.  "Les chevaux ne sont connus par les athlètes que 20 minutes avant le début de l'épreuve. Ils sont attribués aux athlètes par un tirage au sort et mis à disposition par l'organisation", a rappelé la Fédération française de pentathlon moderne dans un tweet. 

La Russe Gulnaz Gubaydullina a d'abord fait les frais du cheval récalcitrant, puis est venu le tour de la leader allemande. La pentathlète occupait alors la première place et se trouvait en pole position pour remporter une médaille d'or avant la finale. 

Mais sa monture en a décidé autrement et a fini par refuser les obstacles du parcours d'équitation pour le plus grand désarroi d'Annika Schleu. Celle-ci a fondu en larmes et n'est pas parvenu à mettre son cheval dans le coup. Alors première au général, elle écope d'un zéro à l'équitation. Ce cauchemar a fait plonger la championne de la 1re à la 31e place.  Au final, c’est l’Anglaise Kate French qui remporte la médaille d’or. Les Françaises Élodie Clouvel et Marie Oteiza terminent respectivement 6e et 10e. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info