Le 20h

VIDÉO - Traversée du lac Titicaca à la nage : dans les coulisses d'un exploit

F. Senneville | Reportage vidéo : J.M. Bagayoko, G. Parrot et A. Parant
Publié le 19 novembre 2021 à 10h09
JT Perso

Source : TF1 Info

PROUESSE - Ils traversent le Titicaca à la nage, 122 kilomètres à 3800 mètres d'altitude, entre la Bolivie et le Pérou, en autonomie totale, et en tractant un bateau de 500 kilos. Une équipe de TF1 a rejoint ces aventuriers de l'extrême, emmenés par le champion handisport Théo Curin.

Personne n'avait jamais traversé à la nage le lac Titicaca dans sa longueur. 122 kilomètres, à 3800 mètres d'altitude, dans une eau glaciale. C'est le nageur Théo Curin qui est à l'origine de ce projet extrême, dont son itinéraire personnel est l'emblème. Amputé des quatre membres à la suite d'une méningite foudroyante à l'âge de 6 ans, Théo a mené une vie de combattant pour s'imposer en natation, dont il est devenu un des champions de niveau mondial. Vice-champion du monde handisport sur 100 mètres et 200 mètres nage libre, le jeune homme de 21 ans accumule les défis que semblait lui interdire son handicap, comme un triathlon et en 2020 une course Ironman (3,8 km de natation, 180 km de cyclisme et un marathon).

À ses côtés, l'ancienne nageuse Malia Metella, vice-championne olympique et mondiale, plusieurs fois championne d'Europe, ainsi que l'éco-aventurier Matthieu Witvoet, auteur d'une traversée du détroit de Gibraltar à la nage, et d'un tour du monde à vélo. Une équipe de TF1 est parvenue à localiser l'embarcation au milieu du Titicaca, le plus haut lac navigable du monde, et considéré comme le berceau de la civilisation inca, au cœur des Andes. Comme on le voit dans le reportage en tête d'article, nos envoyés spéciaux ont découvert un Théo Curin au bord du découragement, avant de se reprendre et de se surpasser à nouveau. L'épreuve est terrible, même avec l'entraînement spécifique d'un an et demi que se sont imposés les trois nageurs.

Lire aussi

Ils étaient préparés au froid et à l'effort, l'altitude et le manque d'oxygène ont ajouté des difficultés majeures. Sans compter les orages terribles qu'ils ont dû essuyer la nuit. La presse locale s'enflamme sur leur exploit en cours, et multiplie les unes sur le défi de Théo Curin et de ses deux acolytes. Ils sont désormais à mi-chemin de leur objectif, et attendus avec enthousiasme dans la baie des îles flottantes Uros, du côté péruvien du lac Titicaca. 


F. Senneville | Reportage vidéo : J.M. Bagayoko, G. Parrot et A. Parant

Tout
TF1 Info