Le WE

Traversée du Titicaca : 122 km à la nage pour Théo Curin

Publié le 14 novembre 2021 à 20h30
JT Perso

Source : JT 20h WE

Depuis cinq jours, il défie les eaux froides du lac Titicaca. Et au Pérou, Théo Curin commence à se faire un nom. Jour après jour, mètre après mètre, le jeune nageur, amputé des quatre membres, se rapproche de son pari un peu fou.

Traverser le lac navigable le plus haut du monde, 122 km entre Copacabana en Bolivie et Puno au Pérou. Dans cette aventure, Malia Metella et Matthieu Witvoet, deux nageurs d'exception l'accompagnent. Juste avant leur départ, le trio a eu le droit à une bénédiction chamanique et aux honneurs de centaines de Boliviens. Sur le lac sud-américain, les Français ont prévu de nager sans assistance, en totale autonomie. Sur leur radeau de survie, ils sont coupés du monde, mais nous avons pu les joindre à mi-parcours. À l'écouter plaisanter, on oublierait presque que le handicap de Théo Curin s'ajoute à cette aventure extrême.

Le lac Titicaca culmine à 3 800 mètres, difficile d'y respirer, surtout en plein effort. Les premiers jours, chaque mètre parcouru dans l'eau relève de l'exploit. Voilà pourquoi le trio s'est préparé pendant quatorze mois à Font-Romeu pour dompter les effets de l'altitude, à Tignes pour faire face au froid, et à Compiègne pour s'habituer aux longues distances.

Mais au Pérou, orages et vents entravent leur progression. L'équipe logistique vient de recevoir un message venu du lac. Un début de parcours très mouvementé, mais pour l'instant, pas d'inquiétude. Pas encore arrivé, mais déjà populaire, au Pérou, l'histoire de Théo Curin impressionne. Ce soir, les trois nageurs étaient censés être à mi-parcours malgré le retard accumulé, ils suscitent l'intérêt et l'affection des Péruviens. Ils seront nombreux à les attendre et à les accueillir lors de leur arrivée prévue en fin de semaine prochaine.

TF1 | Reportage J.M. Bagayoko - G. Parrot


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info