"Vous n'avez pas la moindre idée de comment fonctionne le tennis" : Djokovic remonté contre les arbitres

La rédaction de LCI
Publié le 18 novembre 2016 à 7h00
"Vous n'avez pas la moindre idée de comment fonctionne le tennis" : Djokovic remonté contre les arbitres

Source : MIGUEL MEDINA / AFP

L'essentiel

COLÈRE – Averti pour avoir mis trop de temps à servir lors de son match contre David Goffin, le Serbe Novak Djokovic était particulièrement remonté contre les arbitres jeudi. Le numéro 2 mondial a réclamé davantage de respect à ces derniers.

Comme un certain Rafael Nadal, Novak Djokovic a une fâcheuse tendance à prendre son temps entre deux points et à faire patienter son adversaire avant de servir. Opposé à David Goffin jeudi après-midi, le Serbe a justement payé son attitude et il a dû faire face à un arbitre particulièrement pointilleux qui l’a averti, jugeant qu’il avait pris trop de temps avant de servir à l'issue d'un point à rallonge face au Belge dans son dernier match de poule du Masters qu'il a gagné 6-1, 6-2. Une sanction qui a particulièrement irrité le numéro 2 mondial. "Vous n'avez pas la moindre idée de comment fonctionne le tennis", a lancé un Djokovic excédé à l'arbitre de chaise Fergus Murphy au changement de côté.

Je sais que les règles sont strictes mais il devrait y avoir un peu de compréhension envers le jeu

Novak Djokovic

Il s'est également adressé au juge-arbitre, Tom Barnes, placé en bas des tribunes, avant de reprendre son calme et de remporter facilement la partie. "Je sais que je suis l'un des ceux qui prennent le plus de temps avant de servir, je l'admets sans problème. Mais aujourd'hui, j'ai reçu un avertissement dès mon premier dépassement. C'est exagéré, a-t-il ensuite déclaré en conférence de presse. Je sais que les règles sont strictes mais il devrait y avoir un peu de compréhension envers le jeu. On était au quatrième jeu, après un long échange. C'était la première fois que je dépassais, de quelques secondes, et il m'a donné un avertissement." Le Serbe, qui a perdu sa place de N.1 mondial, est apparu nerveux ces dernières semaines et a déjà sèchement recadré un journaliste après son premier match à Londres lorsque ce dernier lui avait demandé s'il ne craignait pas blesser quelqu'un en tapant violemment une balle dans le public.