En Auvergne, Guy Gatignol passe ses journées à filmer les habitants de sa région.
A raison d'une vidéo publiée tous les trois jours sur Youtube, il a pour ambition de montrer simplement la vie autour de lui.
Certaines ont été vues 70.000 de fois.

"Je suis un jeune youtubeur, je fais des reportages sur l'Auvergne". C'est ainsi que Guy Gatignol, passionné de vidéo a l'habitude de se présenter. S'il est âgé de 66 ans, il a incontestablement l'enthousiasme d'un jeune premier. Pour cet ancien militaire de carrière, les vidéos ont commencé un peu par hasard. Adjoint d'une petite commune, il en réalisait quelques unes pour le site de la ville et c'est au fil des rencontres, qu'il décidé d'arrêter la politique pour vivre sa retraite caméra en main.

"On dit que si un escargot traversait la route Guy le filmerait", s'amuse ce dernier dans le reportage en tête de cet article. "Et bien c'est un peu ça, je trouve les gens passionnants, à chaque fois il me disent 'c'est pas grand chose' et je leur dis 'c'est merveilleux ce que tu fais'," poursuit-il.

De retour de chaque reportage, il s'installe derrière son ordinateur comme a son habitude pour monter ses vidéos de cinq à vingt minutes. "Le montage moi me permet de vivre la séquence deux fois", estime -t-il, avant d'ajouter : "on passe beaucoup de temps, parfois une demi journée, une journée".

Un loisir bénévole et tout terrain qui aborde aussi bien l'agriculture, que les traditions, les foires ou les métiers anciens. Ou qu'il se trouve, c'est toujours une bonne occasion pour discuter pour cet amoureux de sa région. Mais alors que certaines de ses vidéos ont été vues 70.000 fois, il passe de moins ne moins inaperçu. Il faut dire qu'avec un rythme d'une vidéo tous les trois jours en moyenne, il ne tient pas longtemps en place. Comme ce jour là chez éleveur de vaches Salers, au pied du massif du Sancy. "Il fait voir les gens comme ils sont, il fait découvrir nos pays c'est la meilleure carte du visite du pays Guy", lance Armand, éleveur. Des rencontres comme celle-ci et des sourires, il n'en faut pas plus à Guy Gatignol.


La rédaction de TF1 Reportage TF1 - Guillaume Frixon et Céline Olive

Tout
TF1 Info