Les pâtes à la langouste, c'est la spécialité de Jean-Jean Vero, au Bilboque.
Ce restaurant est une institution locale à Ajaccio.

Chanter à Ajaccio, c'est fêter une recette devenue symbole de la ville. Les pâtes à la langouste de Jean-Jean Vero, c'est un spectacle, des odeurs et des saveurs que l'on retrouve nulle part ailleurs. Et tout commence au petit matin. Sur le bateau de Xavier d'Orazio, le chant est plus tranquille. Depuis 50 ans, il pêche la reine du golfe, la langouste de roche.

Arrivées au port, les langoustes sont débarquées et se retrouvent dans les viviers du restaurant "Le Bilboquet". Dans cette maison de la vieille ville, on cuisine au rez-de-chaussée et l'on sert à l'étage. Et les clients les plus fidèles ou les amis viennent voir la préparation de l'unique plat à la carte : les pâtes à la langouste. Devant les fourneaux, on retrouve Jean-Jean Vero et son fils Antony Vero, détenteur des secrets de la recette et surtout de la sauce. Sur le feu, la langouste est préparée de plusieurs manières.

Toujours en chanson, le service est lancé, le marathon entre les étages aussi. La salle est recouverte de photos de Tino Rossi et des plus célèbres Ajacciens. Les bavoirs sont mis et la langouste dégustée. Maintenant, Jean-Jean fait le tour des tables et lance son tour de chant. Les langoustes dansent dans les assiettes, les mains se lèvent et applaudissent. Plus qu'un plat, ces pâtes sont devenues une tradition.


TF1 | Reportage P. Roubaud, N. Wallon

Tout
TF1 Info