La toute nouvelle charpente de la cathédrale commence à arriver sur le chantier de Notre-Dame.
L'équipe de TF1 a suivi sa traversée de Paris.

Comme on confierait ses enfants pour un départ en vacances, les charpentiers accompagnent leurs bois pour ce grand voyage sous les ponts de Paris. "Je suis venue très vite pour assister au spectacle, c'est un moment d'histoire, c'est très émouvant", confie une spectatrice dans le sujet en tête de cet article. C'est en réalité le chemin des bâtisseurs du Moyen Âge qui ont transporté par bateaux leurs matériaux pour la construction."C'est notre cathédrale, elle se reconstruit au fur et à mesure", ajoute une autre spectatrice.

Pendant ce temps, sur Notre-Dame, le chantier continue, à la croisée du transept où la flèche est en train de se relever, et sur les murs du chœur dont on remplace les pierres meurtries à l'aide d'une grue. Les fermes sont là, prêtes à être levées. Et, les charpentiers reprennent la main. La manœuvre est délicate. Par chance, il n'y a pas de vent.

Cette opération n'est qu'une étape

La ferme, cette pièce triangulaire qui forme la structure de la charpente, pèse six tonnes. Elle mesure quinze mètres de hauteur et doit se poser précisément à côté du pied de la flèche. Après des mois d'étude et de fabrication, c'est un soulagement. "Je retrouve la cathédrale que j'ai tant aimée", dit Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques. "Je suis heureux quand je vois ça". 

Cette opération n'est qu'une étape. Elle va permettre de lancer une autre phase très importante : l'installation au-dessus des voûtes recouvertes d'une bâche en plastique de la charpente médiévale en cours de fabrication dans des ateliers du Maine-et-Loire et qui sera acheminée ici dans les semaines qui viennent.


La rédaction de TF1info | Reportage : Michel Izard

Tout
TF1 Info