VIDÉO - "Délais tenus", création d'un musée, concours de vitraux… Les annonces de Macron depuis le chantier de Notre-Dame de Paris

par Marie TERANNE | Reportage : Lucas Zajdela, Bertrand Lachat, Axel Charles-Messance
Publié le 8 décembre 2023 à 13h20, mis à jour le 9 décembre 2023 à 10h41

Source : JT 20h WE

Emmanuel Macron s'est rendu sur le chantier de la cathédrale ce vendredi 8 décembre, à un an jour pour jour de sa réouverture au public.
Il y a fait plusieurs annonces sur l'avancée des travaux. TF1info fait le point.

Un an avant la réouverture de la cathédrale, ravagée par un incendie en 2019, Emmanuel Macron l'a visité et est monté ce vendredi tout en haut de la flèche de Notre-Dame de Paris. Située à 96 mètres d'altitude, sa silhouette a refait son apparition ces derniers jours sous les échafaudages, et est surmontée depuis ce mercredi de sa croix. En attendant son coq qui doit prochainement être béni selon la tradition catholique. Depuis la nef en reconstruction, le président de la République a égrainé plusieurs annonces au sujet de la célèbre cathédrale, qu'on peut entendre dans le reportage de TF1 ci-dessus.

Un concours pour réaliser des vitraux

Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'un concours pour la réalisation de "six vitraux" contemporains qui porteront "la marque du XXIe siècle" dans la cathédrale. Dans une lettre envoyée cette semaine, Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris, lui a confirmé son "souhait" de voir l'État commander "une série de six vitraux pour les chapelles latérales sud de la nef". 

"Je remercie cette proposition que six vitraux du côté sud puissent être changés. (...) C’est avec mon plein accord que nous allons lancer un concours qui permettra aux artistes contemporains de soumettre, sur la base d’une commande qui va être passée, une œuvre figurative", a détaillé le chef d'État.

Un musée de Notre-Dame

Le chef de l'État a par ailleurs annoncé que les anciens vitraux "qui seront déposés" et "qui datent de Viollet-le-Duc", ainsi que le coq qui est tombé le 15 avril 2019 dans l'effondrement de la flèche, "prendront eux place dans un musée de l'œuvre de Notre-Dame de Paris" qui verra le jour "dans les locaux de l'Hôtel-Dieu" sur l'île de la Cité.

Ce sera "à la fois un musée d'Histoire, un musée d'art, un musée qui va aussi décrire le chantier permanent de Notre-Dame de Paris", a-t-il détaillé.

"Nous tenons les délais"

"Nous tenons les délais" de la reconstruction, a salué Emmanuel Macron, avant d'ajouter : "Nous ne venons pas pour l’anniversaire d’un incendie mais pour le pré-anniversaire d’une réouverture". Concrètement, la reconstruction de la flèche surmontant l'édifice a bien avancé, tout comme le travail à l'intérieur du monument. Il reste néanmoins beaucoup à faire aux ouvriers avant la fin des opérations de reconstruction.

Le calendrier ambitieux d'une reconstruction en cinq ans est pour l'instant tenu. Et à J-365, l'inspection d'Emmanuel Macron ce vendredi enclenche le compte à rebours de la réouverture au culte et au public de Notre-Dame, prévue le 8 décembre 2024. 


Marie TERANNE | Reportage : Lucas Zajdela, Bertrand Lachat, Axel Charles-Messance

Tout
TF1 Info