VIDÉO - En 2024, les nouveaux uniformes de l’armée seront Made in France

Léa Tintillier | Reportage TF1 Thomas Misrachi, Séverine Fortin, Guillaume Vuitton
Publié le 23 décembre 2022 à 14h51

Source : JT 13h Semaine

Dès 2024, les soldats de l’armée française seront équipés d’un nouvel uniforme.
Le tissu de ces treillis sera notamment fabriqué en Mayenne et en Haute-Saône.
Un camouflage à six couleurs qui permet au soldat d’être quasiment invisible sur le terrain.

Daerrière les murs de l'usine TVD industries de Laval, en Mayenne, se prépare un secret bien gardé. Ce groupe fait partie des trois entreprises sélectionnées pour fabriquer les tissus des futurs uniformes de l’armée française. "Chaque cylindre vient déposer une couleur précise sur le tissu qui est en train de défiler en dessous. Les couleurs concernées sont préparées dans ces bacs en amont et donc, ces bacs viennent injecter la pâte d’impression dans les cylindres et on vient ensuite déposer cylindre par cylindre les six couleurs", explique Paul Devilder, directeur général de TVD industries, dans le reportage du 13H de TF1 ci-dessus. 

Un camouflage à six couleurs pour protéger le soldat

Et dans ce cas précis, le nombre de couleurs a une importance capitale. "On est passés d’un camouflage à trois couleurs à un camouflage à six couleurs et en fait, ce nouveau camouflage permet d’augmenter de 25% le temps qu’il faut pour repérer un soldat", poursuit Paul Devilder. 

Ce matériau, résistant au feu, aux déchirures et ultraléger, a nécessité des années de recherche. C’est un condensé de technologie. Cette usine lavalloise va produire 50% de tout le tissu nécessaire aux futurs uniformes. Une fierté pour l’entreprise, mais aussi pour la population locale. "Franchement, je trouve ça vraiment génial que ce soit fabriqué à Laval. Ça permettra de faire connaître cette ville à la France toute entière", sourit un habitant. "Ça représente la France et c’est cool d’avoir ça dans une petite région et dans un petit département comme la Mayenne", ajoute une jeune femme. 

"Une vitrine pour l’étranger"

Et il n’y a pas qu’en Mayenne qu’on se frotte les mains. Une entreprise de Haute-Saône va également produire une partie du tissu des futurs uniformes. Ce savoir-faire français séduit les clients étrangers. "Ça nous permet de faire de l’innovation et c’est une vitrine pour l’étranger parce que nous, nous exportons énormément, sur le marché pompier en particulier, et le fait d’être sur l’armée française, c’est une vraie vitrine quand on parle à des armées indonésiennes, à des armées japonaises...", affirme Bertrand Lousteau, directeur général d’Europrotect. 

Au total, 300.000 uniformes vont être fabriqués avec ce nouveau tissu Made in France. Ils équiperont l’armée française dès 2024. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Thomas Misrachi, Séverine Fortin, Guillaume Vuitton

Tout
TF1 Info