À Toulouse, des passionnés construisent des drakkars à l'ancienne et partent en mer, à l'aventure.
Le 13H de TF1 vous fait vivre ce défi spectaculaire.

L'embarcation a de quoi surprendre. Ces apprentis Vikings naviguent ensemble pour la première fois, le temps d'une initiation gratuite, une traversée à la force des bras. Une plongée dans l'histoire du Moyen Âge, ces bateaux scandinaves à la forme incurvée et au fond plat étaient utilisés aussi bien en mer, que pour remonter le cours d'eau des fleuves et des rivières.

Une traversée de 45 jours

Un drakkar entièrement fabriqué par des jeunes bénévoles. "C'est impressionnant, c'est super beau à voir", s'émerveille dans la vidéo en tête de cet article une apprentie viking. Ensemble, ils ont maintenant un nouveau projet un peu plus fou, construire un nouveau modèle de 28 mètres de long et six mètres de large. Un bateau viking qui respecte les techniques de construction ancestrale. Depuis plus d'un, ils sont une centaine à œuvrer sur ce navire. Certains sont architectes, ingénieurs, dentistes, ou encore étudiants. "On apprend à faire de la soudure, ce qu'on ne savait pas faire au départ", confie un participant.

L'aventure a commencé en 2011 avec ce bateau à voile. Quatre copains se lancent le défi de construire des drakkars conçus il y a plus de 1000 ans. Treize ans plus tard, ce nouveau navire empruntera le même itinéraire que les Vikings. Férus d'histoire et de défis techniques, ces bénévoles ont tous une trentaine d'années. Thomas souhaite traversé l'Atlantique avec une vitesse de pointe de 30 km/h : J'ai hâte de le tester et de voir si tous les paris qu'on a pris payent." L'an dernier, avec leur précédent bateau à voile, ces aventuriers sont partis au nord du cercle polaire arctique. Une expédition d'un mois durant laquelle ils ont appris à naviguer, tester le navire sous la pluie, le vent, dormi sur la plage ou bien chez l'habitant. Des souvenirs inoubliables !

Au printemps, l'association espère réaliser sa grande traversée : France, Angleterre, puis l'Écosse et direction le Groenland, Saint-Pierre-et-Miquelon et enfin New-York. Au total, 45 jours sur la route des vikings. Un pari ambitieux pour ces bénévoles mais sur le point d'être réalisé. 


La rédaction de TF1 | Reportage P. Mislanghe, E. Assalit

Tout
TF1 Info