À Nice, chaque dimanche, on célèbre le mois mai.
Fête du printemps et traditionnelle, on y danse, on y chante et on y savoure de bons plats niçois.

Pique-niquer aux sons des fifres et des tambourins et à l'ombre des oliviers, voilà le programme de Mado, 92 ans, chaque dimanche de mai. Comme elle, ils sont des milliers à venir célébrer le printemps et la culture niçoise. "On se rappelle qu'on est Niçois pendant un mois, on l'est toute l'année, mais on le vit vraiment", "que tout le monde soit dans le partage, on est tous en famille, c'est agréable. Il y a de la musique, il y a des spectacles", s'émerveillent-ils.

La fête du mois de mai réunit toutes les générations, les danseurs aguerris comme les débutants. "Ça nous fait revenir dans le temps", "les costumes, la musique, le folklore... la France niçoise !", disent-ils.

Ici, les stands de socca sont pris d'assaut. Cette galette de pois chiche est cuite au feu de bois. Pour ce qui est de la pâte, il semblerait que la recette soit toute simple. Cuisiné avec de la farine de pois chiche, eau et huile d'olive, le plat est léger et se digère mieux en dansant. Les Niçois se donnent rendez-vous la semaine prochaine pour un autre festin.


TF1 | Reportage Anouchka Flieller, Christine Guérard

Tout
TF1 Info