Les habitants affirment que c'est à Calabre que l'on produit les meilleurs saucissons au monde.
Il ne se coupe pas en tranche, mais se tartine sur du pain grillé.
Une spécialité qui contient une bonne dose de piment.

En Calabre, dans la région la plus pauvre de l'Italie, la vedette, c'est un saucisson piquant appelé la nduja. Elle fait la fierté du village de Spilinga. Autrefois, chaque foyer élevait quelques cochons pour sa consommation personnelle, une race particulière de porc noir.

Anna Madeo appartient à une famille d'éleveurs, à la tête du plus important cheptel du pays. Environ 3000 animaux gambadent sur les collines, à l'ombre des oliviers. Le gras et les parties de viande les moins nobles sont utilisés pour produire le fameux saucisson calabrais.

À quand remonte la recette originelle de ce saucisson ? Pour le savoir, nous avons interrogé l'historien Dario Godano. Il faut attendre le quinzième siècle pour que la charcuterie se distingue de sa cousine française, avec l'arrivée d'un nouvel ingrédient, le piment. Giuseppe Porcelli produit chaque année 500 kilos de charcuterie. Il a hérité la recette de sa famille, mais est le premier à s'être lancé dans la commercialisation de la nduja.


La rédaction de TF1info | Reportage Louise Malnoy, Chloé Duval

Tout
TF1 Info