VIDÉO - Rencontre avec Bernard, le tout dernier artisan sabotier de Bretagne

par La rédaction de TF1info | Reportage Kevin Gaignoux, Killian Moreau
Publié le 23 novembre 2023 à 16h26, mis à jour le 30 novembre 2023 à 19h03

Source : JT 13h Semaine

Que signifie le métier de sabotier en 2023 ?
Ils ne seraient plus qu'une dizaine aujourd'hui dans les régions françaises.
Rencontre avec un artisan breton, le tout dernier de son département.

La même musique depuis près de 80 ans. Bernard Kervoas connaît sa chorégraphie par cœur. Ce sabotier breton ne s'arrête jamais. Plus besoin de faire ses preuves pour lui. Sur place, il est connu et reconnu et se trouve être le dernier fabriquant du département. Le sabot reviendrait-il à la mode ? Selon lui, ça ne va pas tarder.

Un héritage de famille

Pour fabriquer ses sabots, Bernard fait tout, tout seul, sauf quand il faut bouger un tronc d'arbre. Il ose alors demander de l'aide à son beau-frère. Toute sa vie, il l'a passée ici, à répéter instinctivement les mêmes gestes que ses ancêtres. Certaines de ses machines servaient déjà à son grand-père.

Bernard a grandi avec toutes ces histoires d'un autre temps. À l'époque, les sabotiers vivaient dans des huttes en forêt pour travailler le bois sur place. Il y a 100 ans, ils étaient plus de 120. Son grand-père a été le premier du département à s'installer dans un atelier avec des machines.

La suite du reportage est à retrouver dans la vidéo en tête de cet article. 


La rédaction de TF1info | Reportage Kevin Gaignoux, Killian Moreau

Tout
TF1 Info