Parmi les célèbres châteaux figés dans leurs histoires, le château de Meung-sur-Loire (Loiret) est de toutes les époques et pour tous les âges.
Petit plus et non des moindres, il est aussi pour toutes les bourses.
Reportage au cœur de cet édifice transformé en petit Versailles et qui vaut le détour.

Son nom ne vous dit peut-être rien. Mais si vous passez à Meung-sur-Loire (Loiret), poussez la grille du château. L'entrée coûte douze euros, parfois moins. "Les plus de 80 ans et les moins de cinq ans ont un tarif gratuit, ça permet à tout le monde de venir nous voir", sourit une employée du château.   

À l'intérieur du monument, il y a 25 pièces à visiter et plus de 2000 objets exposés. Il faut ouvrir l’œil à la recherche de quelques intrus. Après, on passe à un site de duel de chevaliers, puis aux confidences de la cuisinière. Autour du feu, Marie prépare ses fameux beignets.

Entre 300 et un millier de personnes par jour découvrent les sept hectares du parc avec un parcours dans les arbres, ou des espaces pour pique-niquer. "C'est un lieu de réception, un lieu politique, un lieu de la vie de la cité", lance dans la vidéo en tête de cet article, Xavier Lelevé, propriétaire du château de Meung-sur-Loire. 

On y raconte aussi bien la grande histoire de l'Hexagone que la légende du village, celle d'un dragon terrassé par Saint-Lyphard (Loire-Atlantique). Et si vous en avez le courage, poursuivez quelques mètres sous la terre. Le château dissimule, paraît-il, encore d'autres secrets.


La rédaction de TF1 | Reportage Cécile Madronet, Pascal Schély, Thomas Gathy

Tout
TF1 Info