Pour Noël, les Suédois mettent particulièrement les petits plats dans les grands.
Découvrez le majestueux julbord, ce fameux banquet de fin d’année qui vous mettra l’eau à la bouche.

Des plats à profusion, des chants entre deux bouchées, et nombre d'occasions de trinquer... le julbord est l’incontournable repas des fêtes en Suède. Ce mot signifie littéralement buffet de Noël. Une coutume qui semble dater du Moyen-Âge, lorsque les vikings célébraient l’arrivée de l’hiver par de grands banquets. "C’est important de célébrer ses racines, j’adore ces voyages dans le temps et on le fait en famille", témoigne Marianne Östlund, habitante de la ville suédoise de Mora, dans le reportage TF1 en tête de cet article. Cette fête scandinave a des racines surtout païennes, mais elle a été reprise par l’Église catholique. Ainsi, les chrétiens participent au julbord car il marque la fin d’une longue période jeûne, la fin d’un effort à la fois spirituel et physique. 

Même si l’abondance de ce repas est assez décriée par les catholiques pratiquants du pays (protestant pour l'essentiel), il a aujourd’hui perdu de sa dimension religieuse. Les Suédois n’attendent plus le soir du réveillon pour s’adonner à de copieuses tablées tant le plaisir de se retrouver est grand en cette période hivernale. Célébré à partir de la mi-novembre, ce folklore scandinave s’est commercialisé puisque l’on retrouve des offres pour festoyer dans des endroits parfois insolites comme des bateaux, des salons ou des forêts. 

Que mange-t-on lors d’un julbord ?

Le julbord donne lieu à un étalage de différents de plats, de viande et de poisson : saucisses, boulettes, pâté, viande séchée, hareng mariné, saumon gravlax... Pour accompagner toute cette ripaille, on sert de la salade de betterave, des choux de Bruxelles, de la salade de chou frisé aux agrumes, du gratin de pommes de terre aux oignons et aux anchois, du pain croquant... Côté dessert, on peut trouver sur la table des gâteaux aux épices, des roulés à la cannelle, des caramels, des friandises au gingembre ou encore du ris a la malta, un ancêtre du riz au lait. Les Suédois ne manqueront pas d'arroser le tout de bière et de schnaps, et d'accompagner le repas de fromages locaux. Une seule règle : il faut manger le froid avant le chaud ! 


Anta Fall | Reportage TF1 Q Fichet et C Moutot

Tout
TF1 Info