Les artisans de nos régions
Avec

Tombé dans l'oubli, l'osier fait son grand retour

par La rédaction de TF1info | Reportage Vincent Dietsch, Pauline Lhermitte, Vincent Ruckly
Publié le 20 janvier 2023 à 16h22
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'osier fait son grand retour. Les malles et les paniers de nos grand-mères reviennent à la mode et il y a de plus en plus de demande.
Nous sommes allés observer les plus beaux gestes des vanniers et futurs vanniers d'une école spécialisée.

C'est l'hiver, pourtant, nous sommes bien en période de moisson en Haute-Marne. Le tracteur de Francis Guelaud arpente un champ de saule qu'il faut couper chaque année pour la récolte de l'osier. Mais avant que le vannier puisse travailler cet osier, plusieurs mois vont s'écouler. C'est ce que les élèves de l'école nationale d'osiériculture et de vannerie sont en train d'apprendre. Tous les saules, bien triés par taille, vont ensuite patienter jusqu'à l'été pour être séchés puis écorcés.

Lire aussi

Et voilà dans ce grenier, le résultat d'un travail qui mobilisait, jadis, toute la population. De nos jours, Fayl-Billot (Haute-Marne) est toujours la capitale française de la vannerie avec cette école unique qui forme les futurs vanniers, de la récolte de l'osier jusqu'à sa transformation. Ils sont chaque année une vingtaine d'élèves qui apprennent à torturer l'osier pour en faire toutes sortes d'objets du quotidien. Mais ce n'est pas évident. Grâce à des gestes précis et répétitifs, l'osier permet toutes les créations.


La rédaction de TF1info | Reportage Vincent Dietsch, Pauline Lhermitte, Vincent Ruckly

Tout
TF1 Info