La SNCF ouvre, ce mercredi 13 mars, les ventes pour les vacances d'été.
Au total, "400.000 billets" supplémentaires vont être mis en vente par rapport à l'été 2023.
Comment le groupe a-t-il procédé, alors qu'aucun nouveau TGV ne lui a encore été livré ?

C'est une date particulièrement attendue par les vacanciers. Ce mercredi 13 mars, aux alentours de 6h du matin, la SNCF va ouvrir ses ventes pour les vacances d'été. Sur le site SNCF-Connect, les Français pourront ainsi réserver leurs billets de TGV inOui, Ouigo ou Intercités jusqu'au mercredi 11 septembre 2024.

Cette année, pour répondre à une demande toujours croissante, le groupe ferroviaire a décidé de muscler son offre. "400.000 places en TGV inOui supplémentaires par rapport à l'été dernier" seront ainsi proposées, détaille la SNCF dans un communiqué. Parmi elles, 300.000 pour l'axe Atlantique, particulièrement prisé pour les vacances estivales, et 100.000 pour l'axe sud-est.

Un plan de transport "optimisé"

Une manière pour la SNCF d'éviter de faire trop de déçus. L'an dernier, nombre de trains se retrouvaient complets plusieurs semaines avant le départ, sans possibilité pour l'entreprise de proposer plus de places. "Tous nos trains étaient utilisés", nous indiquait SNCF Voyageurs en 2023. Dès le mois de juin, il était (presque) impossible de réserver des places pour mi-juillet dans des trains depuis Paris à destination de Bordeaux, Marseille ou Rennes, à moins de payer le prix fort, ou en première classe.

Depuis, aucune nouvelle rame n'a été mise sur les rails : le futur TGV-M n'est pas attendu avant 2025. Pourtant, la SNCF a, cette fois, réussi à gonfler son offre. "Le plan de transport a été optimisé", fait-elle savoir auprès de TF1info. Le matériel aussi, malgré "le même nombre de rames". "Des rames à double niveau ou des rames jumelées (deux trains attachés, ndlr)" ont été programmées "lorsque cela est nécessaire." "Tout est finement préparé d'une année sur l'autre pour répondre au mieux à la demande", se réjouit l'entreprise publique, qui a renforcé les axes à forte demande.

Il faut dire que la période, qui inclut les Jeux olympiques et paralympiques, est cruciale. En juillet et en août, de nombreuses épreuves, comme le football, la voile, le handball, le basket encore le tir, auront lieu aux quatre coins de l'Hexagone. "Quatre millions de billets TGV inOui, Ouigo et Intercités à destination ou au départ de Paris seront proposés sur la période des Jeux olympiques et paralympiques", assure la SNCF. "Toutes les villes hôtes seront desservies."


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info