Aéroports de Paris : fin de la grève des pompiers, les autres personnels négocient toujours

Léa Prati avec AFP
Publié le 7 juillet 2022 à 17h07
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

De nouvelles grèves sont prévues ce week-end dans les aéroports de Paris.
Les pompiers du groupe ADP ont décidé de lever leur préavis.
Les autres membres du personnel négocient toujours.

Les pompiers des aéroports parisiens ont levé leur préavis de grève pour ce week-end après un accord entre le Groupe ADP, gestionnaire des installations, et la CGT, a-t-on appris jeudi de source patronale et syndicale. Le préavis qui courait de vendredi à dimanche "a été levé suite à la signature d'un accord" entre la direction et la CGT, a précisé ADP à l'AFP. 

Cet accord a été confirmé par l'organisation syndicale. En revanche, "les négociations se poursuivent" avec les représentants d'autres personnels qui ont déposé un préavis distinct pour la même période, selon l'entreprise.

Le secrétaire général de la CGT du groupe ADP, Daniel Bertone, avait expliqué, la semaine dernière, que de nouveaux préavis avaient été déposés pour ce week-end, "à partir du vendredi 8 juillet 2022 à compter de 5h00 jusqu'au dimanche 10 juillet à 0h00." 

Les pompiers lèvent leur préavis

Depuis jeudi 30 juin, une grève a débuté, enclenchée dans un premier temps par les pompiers de l’aéroport. Elle a rapidement été rejointe par l’ensemble des personnels, qui demande une augmentation de 6% des salaires en raison de l'inflation qui frappe la France. Ces derniers avaient été réduits en raison de la crise sanitaire avec une promesse de retour rapide à la normale. Autre revendication : l'instauration d'une prime de technicité pour la reconnaissance des savoirs faire pour les pompiers de Paris et "un vrai plan de recrutement de la part de la direction", selon un communiqué de la CGT-ADP.

Lire aussi

Ces multiples grèves avaient contraint les aéroports de Paris-Roissy et Orly à annuler certains de leurs vols, la semaine dernière. Vendredi 1er juillet, 17 % des vols au départ ou à l’arrivée de Paris-Charles-de-Gaulle (CDG) entre 7 heures et 14 heures ont été annulés, selon la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). 


Léa Prati avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info