Avec ce nouveau système, vous pourriez bien arrêter de freiner brusquement avant un radar

par Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO
Publié le 10 décembre 2023 à 12h00

Source : JT 13h Semaine

Des caméras thermiques de part et d’autre des radars ont conquis les autorités espagnoles.
Actuellement en test au Royaume-Uni, elles pourraient arriver en France.
On dénombrait plus de 2 500 radars fixes sur le territoire en 2022.

Il était annoncé début janvier, il arrive enfin… de l’autre côté de la Manche pour le moment. Un nouveau dispositif de radar est entré en action ces derniers jours au Royaume-Uni, après avoir été approuvé en Espagne. Les nouvelles caméras thermiques visent à repérer les automobilistes qui freinent brusquement à l’approche du boîtier gris. 

Les automobilistes prudents ne risquent rien

Inutile donc de ralentir à l'approche du dispositif si vous êtes en excès de vitesse, il sera désormais capable de détecter les freinages. D’après le magazine spécialisé Auto Plus, les caméras installées avant et après le radar de contrôle sont désormais capables de déceler les automobilistes qui donnent un coup de frein à l’approche du radar… et qui rappuient sur la pédale d’accélération une fois le boîtier passé. 

Les conducteurs pris la main dans le sac pourraient être passibles d’une amende, au même titre que les excès de vitesse relevés par le radar. Pour les automobilistes les plus prudents, qui sont friands d’appuyer sur la pédale « au cas où » sans pour autant être en excès, l’installation de ces caméras ne changera rien. 

Pour l’heure, seule l’Espagne a totalement adopté les nouvelles caméras thermiques. Le Royaume-Uni est en plein test depuis la fin du mois de novembre. S’il s’avère concluant outre-manche, le nouveau système pourrait bien débarquer en France et accompagner les milliers de radars fixes que compte le territoire (2 523 en 2022 selon la Sécurité routière).

À combien s’élèvent les amendes pour excès de vitesse ?

Pour rappel, les excès de vitesse sont des infractions au Code de la route punies d'une amende forfaitaire en France et d'un retrait de points. Un excès de vitesse inférieur à 20 km/h sur une route limitée à 50 km/h entraîne le retrait d'un point et une amende de 68 euros. Pour une vitesse excessive relevée entre 20 km/h et 50 km/h au-dessus de la limitation, une amende de 135 euros sera prononcée et un retrait entre deux et quatre points.

Enfin, si l'excès est supérieur à 50 km/h, l'amende forfaitaire s'élève à 1 500 euros, et l'automobiliste s'expose à un retrait de six points pouvant même aller jusqu'à une suspension de permis et à l'immobilisation immédiate du véhicule.


Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info