Galères de vacances

Ryanair : un mouvement de grève perturbe les premiers départs en vacances

La rédaction de TF1info
Publié le 26 juin 2022 à 12h14, mis à jour le 26 juin 2022 à 12h31
JT Perso

Source : TF1 Info

Des syndicats de personnels navigants de Ryanair ont appelé à la grève.
Plusieurs pays européens sont concernés, dont l'Espagne, le Portugal, la Belgique et l'Italie.
En France, près de la moitié des vols prévus ce samedi ont été annulés.

Les premiers grands départs de l'été européen ont été perturbés ce samedi par une grève des personnels navigants de la compagnie aérienne Ryanair, contrainte d'annuler des dizaines de vols, surtout en Belgique, en France et en Espagne. Plusieurs syndicats d'hôtesses de l'air et de stewards avaient appelé la veille à cesser le travail pour plusieurs jours.

Ce samedi en France, 36 vols ont été annulés sur les 80 exploités normalement par Ryanair avec du personnel français, a indiqué à l'AFP Damien Mourgues, délégué du SNPNC. Ce syndicat a appelé à la grève les quelque 300 hôtesses et stewards de la compagnie dans l'Hexagone. L'aéroport de Marseille a été particulièrement touché par le mouvement, avec une quinzaine de vols annulés, soit le quart des vols prévus par la compagnie. À Bordeaux, 14 vols ont été supprimés ce samedi sur les 26 prévus dans la journée, et deux l'ont été à Beauvais. 

Au niveau européen, c'est l'aéroport de Charleroi, en Belgique, qui a été le plus touché, avec 44 vols aller-retour annulés ce samedi. En Espagne, un total de 75 vols ont été annulés à Madrid, Barcelone, Palma, Ibiza, Santiago et Gerone. Le syndicat espagnol USO (Union Sindical Obrera) dénonce d'ailleurs le remplacement des salariés espagnols grévistes par du personnel venu du Maroc, opération jugée "illégale" car contraire au droit de grève, selon l'USO.  

Ryanair explique à certains de ses passagers par texto, dont l'AFP a reçu copie, que les perturbations sont liées à une grève dans un centre de contrôle aérien de Marseille. Une tactique, selon une source syndicale, qui lui "permettra d'invoquer la grève du contrôle aérien pour ne pas rembourser les billets des passagers dont les vols passant dans la zone au-dessus de Marseille ont été annulés".

Lire aussi

"Lorsqu'ils ont vu se profiler la grève, ils ont commencé à nous donner de l'eau dans les avions, ce qui était une des choses que nous réclamions depuis longtemps", rapporte le syndicaliste français Damien Mourgues, qui rappelle que la première revendication du mouvement qui vient de débuter concerne "les conditions salariales et de travail". Pour dimanche, neufs vols au départ ou à l'arrivée de Bordeaux sont annulés sur 36, tandis que douze devraient être annulés à Marseille. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info