Carburants : une facture de plus en plus salée à la pompe

par La rédaction de TF1info | Reportage : Emilie Spertino, Bruno Chastagner, Fabrice Amzel
Publié le 5 février 2023 à 15h03

Source : JT 13h WE

En un mois, le plein de gazole a pris dix euros et cela ne devrait pas s'arranger.
À partir de ce dimanche, avec le nouvel embargo, plus aucune goutte de gazole russe ne doit entrer en Europe.
TF1 a sondé les réactions des automobilistes à la pompe.

Ce commerçant roule au diesel, et l'augmentation des prix pèse de plus en plus lourd dans son budget, comme il l'explique dans le reportage de TF1 ci-dessus. "Avant, un plein c'était 80 euros", témoigne-t-il, "là, je suis à moitié du plein, et je suis déjà à 61 euros". Son carburant lui coûte désormais près de 500 euros tous les mois. "On essaie de trouver les astuces, les meilleures possibles, diminuer le kilométrage, de tout faire tant qu'on peut, mais on fait avec", soupire-t-il.

Le gazole autour de deux euros le litre

Le prix moyen du litre de gazole frôle déjà les deux euros. Et ce seuil symbolique pourrait être dépassé dans les prochaines semaines. Les automobilistes sont inquiets : "On subit, on n'a pas trop le choix", nous confie l'un d'eux, "on fait très attention et on cherche toujours la station la moins chère possible", explique un autre.

Face à cette hausse, certains conducteurs réfléchissent même à se passer de leur véhicule, ou à passer à l'électrique. La plupart des automobilistes rencontrés ce dimanche matin continueront malgré tout à utiliser leur voiture, faute de pouvoir s'en passer pour aller travailler. En un mois seulement, les prix de l'essence et du gazole ont augmenté en moyenne de 20 centimes le litre.


La rédaction de TF1info | Reportage : Emilie Spertino, Bruno Chastagner, Fabrice Amzel

Tout
TF1 Info