Le pass vaccinal, plus qu'un mauvais souvenir ?

Transports : où le pass vaccinal est-il obligatoire ?

Marius Bocquet
Publié le 23 janvier 2022 à 11h40
Le pass vaccinal est obligatoire pour monter à bord d'un TGV comme pour l'ensemble des transports interrégionaux.

Le pass vaccinal est obligatoire pour monter à bord d'un TGV comme pour l'ensemble des transports interrégionaux.

Source : Thomas SAMSON / AFP

CORONAVIRUS - Le pass vaccinal s'applique aussi dans certains transports à partir du 24 janvier. Un test négatif peut toutefois suffire, en cas de motif impérieux d'ordre familial ou de santé. On fait le point.

À quels moyens de transport s'applique le pass vaccinal, qui entre en vigueur lundi 24 janvier ? Comme pour le pass sanitaire, le pass vaccinal est exigé dans les transports interrégionaux. Cela concerne donc les vols intérieurs en avion, les trains interrégionaux (TGV, Intercités, trains de nuit) et les cars interrégionaux non conventionnés. Les TER et les transports urbains (bus, métros, RER, trains de banlieue…) ne sont pas concernés par cette obligation.

À noter que, pour l’accès aux transports interrégionaux, "les voyageurs qui ne disposent pas d’un passe vaccinal peuvent présenter un test négatif en cas de motif impérieux d'ordre familial ou de santé", précise le site vie-publique.fr

Pour rappel, le pass vaccinal est obligatoire dans quasiment tous les lieux où le pass sanitaire était nécessaire : bars et restaurants, cinémas, musées, théâtres, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle, foires et salons professionnels. Dans les hôpitaux, cliniques, maisons de retraite et EHPAD, le pass sanitaire est en revanche maintenu. Cela signifie qu'un test négatif suffit pour y accéder.


Marius Bocquet

Tout
TF1 Info