Selon le site Traffic Index, la capitale française a été la ville la plus embouteillée au cours des quatre dernières semaines.
Elle dépasse New York ou Londres.
En cause : des travaux pour les JO, ou la fermeture exceptionnelle de l'A13.

À moins de deux mois de l'ouverture des Jeux olympiques, Paris monte déjà sur le podium. Sauf que celui-ci n'est guère gratifiant : la ville a été la plus embouteillée au monde durant les quatre dernières semaines, d'après le site spécialisé Traffic Index.

Dans le détail, la Ville Lumière est suivie de Londres et New York. Puis viennent Saint-Pétersbourg et Mexico City. Comment Traffic Index est-il parvenu à ce palmarès ? En utilisant les données de Google Maps. Ce dernier propose en effet quatre couleurs pour classer le niveau d'embouteillages (vert, orange, rouge et noir). 

Traffic Index, après avoir sélectionné un certain nombre de lieux, effectue un relevé du niveau d'embouteillage, avant de faire un calcul avec le pourcentage de chaque couleur. Paris arrive ainsi à une moyenne de 51,9, contre 45,93 pour Londres et 41,3 pour New York.

Au-delà des bouchons du quotidien, la situation observée ces dernières semaines s'explique notamment par les derniers travaux effectués sur la chaussée en vue des Jeux olympiques. Mais aussi par la fermeture de certains axes, à commencer par l'autoroute A13. Mais aussi par la place de Concorde, où des tribunes sont installées en vue d'épreuves sportives, ainsi que l'avenue Gallieni ou le pont Alexandre III. 

De quoi rendre fous les conducteurs : le site Sytadin a par exemple recensé 440 kilomètres de bouchons en Île-de-France à 18h20 le mardi 21 mai. 


T.G.

Tout
TF1 Info