"Ce n'est pas que sur Paris" : Emmanuel Macron veut développer un RER "dans dix métropoles françaises"

Publié le 27 novembre 2022 à 19h50
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le chef de l'État veut développer le réseau ferroviaire urbain, dans les dix principales villes de l'Hexagone.
Des projets, dont certains sont avancés, d'autres au stade d'étude, qui ne verront pas le jour avant une dizaine d'années.
Avec, pour objectif, d'accélérer la transition écologique.

"Pour tenir notre ambition écologique, je veux qu'on se dote d'une grande ambition, qui est dans dix grandes agglomérations, dix grandes métropoles françaises, de développer un réseau de RER, un réseau de trains urbains". Dans une vidéo postée sur YouTube, dans laquelle il répond à des questions d'internautes sur l'écologie, Emmanuel Macron a annoncé son objectif de doter les "dix principales villes françaises" d'un réseau de transport ferroviaire quotidien, pour favoriser la transition écologique.

"C'est se dire, au fond, le RER, ce n'est pas que sur Paris", a résumé le président de la République. "Dans les dix principales villes françaises où il y a thromboses, où il y a trop de circulation, où les déplacements sont compliqués, on doit se doter d'une vraie stratégie de transports urbains et c'est un super objectif pour l'écologie, l'économie, la qualité de vie", a-t-il ajouté.

Des projets avancés, d'autres à l'étude

Interrogé par LCI, l'Élysée a précisé les contours de ce projet, un "train quotidien pour aller travailler, pour les loisirs, pour les étudiants est un outil essentiel pour lutter contre le changement climatique et proposer des alternatives à la voiture". Selon la présidence, ce train du quotidien est "indispensable pour des millions de Français", et ce pas seulement dans les grandes agglomérations, mais également en "zones rurales avec la rénovation des petites lignes"

D'après l'Élysée, une "quinzaine" de projets sont d'ores et déjà en développement partout dans l'Hexagone, notamment dans la région de Lille, de Bordeaux, de Lyon, de Grenoble et Marseille. Des projets au long cours : certains sont déjà "avancés", d'autres "sont au stade d'étude", et mettront "10 ans ou plus à être totalement finalisés".

Lire aussi

Pour la présidence, ce délai explique pourquoi "il faut le lancer maintenant". Le Conseil d'Orientation des Infrastructures (COI) est chargé d'"identifier les projets qui pourront être lancés en premier". Ses conclusions sont attendues "d'ici à un mois".  Le Réseau Express Régional (RER) est le réseau dense de trains régionaux circulant en Île-de-France à une cadence élevée. Il s'est régulièrement étendu depuis les années 1960.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info