Les syndicats ont donné ce jeudi le coup d'envoi de leur mobilisation contre la réforme des retraites.
Avec à la clé de grosses perturbations dans la circulation des trains et des avions.
Que faut-il faire pour obtenir le remboursement de ses billets ? Voici le mode d'emploi.

Conformément aux prévisions, le trafic est fortement perturbé ce jeudi dans les transports. A la SNCF, seul un TGV sur trois circule sur l'axe nord, un TGV sur quatre sur l'axe est, un TGV sur cinq sur l'axe atlantique, un TGV sur trois sur l'axe sud-est et un Ouigo sur trois. Si le trafic sera quasi-normal pour l'Eurostar et le Thalys, il n'en sera pas de même pour le Lyria, entre la France et la Suisse. Des perturbations sont également à prévoir sur les trains de la compagnie Trenitalia. Ainsi, une partie des Frecciarossa ne circuleront pas, comme l'a annoncé la compagnie italienne.

La grève sera par ailleurs très suivie chez les contrôleurs aériens, en particulier à l'aéroport d'Orly où la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies d'annuler préventivement 20% de leurs vols, tout en prévenant que cela n'empêcherait pas "des perturbations et des retards". En revanche, les vols vers l'Outre-mer, nombreux au départ d'Orly, ne sont pas concernés par les annulations, au nom de la continuité territoriale. Mais que se passe-t-il si votre train ou votre vol a été supprimé à cause de la grève ? 

A la SNCF, échange ou remboursement intégral

Si votre train est annulé ou si sa circulation n'est pas assurée, la SNCF permet aux voyageurs concernés  de reporter leur voyage et d’échanger leur billet pour une autre date sans frais ou d’annuler leur voyage et d’obtenir un remboursement intégral du billet,  indique le site SNCF Connect. Bien sûr, cela est possible à condition de le faire avant l'heure théorique de départ, sur SNCF Connect, dans un guichet ou par téléphone. En revanche, contrairement aux vacances de Noël, il n'y aura pas de compensation exceptionnelle de 200%.

Du côté de Trenitalia, vous pouvez également modifier ou annuler votre voyage et être remboursé à 100% du billet Frecciarossa. Pour obtenir le remboursement intégral, vous devez remplir un formulaire sur le site de la compagnie italienne. Si vous n’êtes pas en mesure de soumettre votre demande sur internet, vous pouvez utiliser un formulaire papier disponible dans les billetteries Trenitalia. 

Air France : report sans frais ou remboursement

Les clients d'Air France concernés par des annulations de vols seront "notifiés individuellement par SMS, e-mail ou via l'application" de la compagnie. "Des mesures commerciales permettent une anticipation ou un report sans frais et, pour les clients dont le vol est annulé, un avoir ou un remboursement intégral dans le cas où ils ne voyageraient plus", souligne la compagnie.

 

Concernant les autres compagnies aériennes, le règlement européen qui s’applique à tous les passagers qui décollent d’un pays de l’Union européenne, détaille vos droits en cas d’annulation ou retard de vol. "Si votre vol est annulé, vous avez droit à des repas et des boissons, un hébergement si votre vol ne décolle que le lendemain, et deux appels téléphoniques, deux fax ou deux e-mails. Vous avez également le droit de choisir entre le remboursement de votre billet ou un autre vol vers votre destination finale dans des conditions de transport comparables. Enfin, vous avez droit à une compensation de : 250 euros pour des vols jusqu'à 1500 kilomètres, 400 euros pour des vols entre 1500 et 3500 km, 600 euros au-delà de 3500 km, à condition d'avoir au moins 4 heures de retard (300 euros pour un retard entre 3 et 4 heures)", indique sur son site le Centre européen des consommateurs (CEC). Attention, cette compensation n'est pas due si le départ du vol proposé en remplacement est avancé de moins de 2 heures ou l'arrivée est retardée de moins de 4 heures. 

Avion : des "circonstances exceptionnelles" ne donnent pas droit à une indemnisation

Selon le CEC, certains motifs d’annulation de vol invoqués par les compagnies aériennes peuvent toutefois faire débat. "C’est le cas de la grève du personnel de la compagnie aérienne par exemple. La compagnie étant généralement informée de la grève de son personnel, on considère en France qu’elle pourrait en principe prendre des mesures pour éviter l’annulation des vols. Par contre, lorsqu’il s’agit de la grève du personnel de l’aéroport, des contrôleurs aériens par exemple - comme c'est le cas ce jeudi 19 janvier - ce fait est extérieur à la compagnie aérienne qui ne peut l’éviter. L’annulation des vols dans ces circonstances ne pourra en principe donner lieu à une compensation", avance-t-elle. 

Qu'en est-il des autres frais engagés ?

Si vous avez opté pour des vols avec hôtel et location de voiture, par exemple, le règlement européen ne prévoit pas de remboursement pour les prestations déjà réglées. "Même si techniquement, un remboursement de 4500 euros de frais annexes est possible, dans les faits, le transporteur ne sera pas considéré comme responsable de vos frais engagés", est-il précisé. Dans ce cas, seules les assurances annulations prises lors de votre réservation peuvent éventuellement fonctionner. 


Virginie FAUROUX

Tout
TF1 Info