Supprimé en 2014, le train de nuit entre Paris et Berlin va être relancé dès décembre prochain.
Le trajet sera assuré trois fois par semaine et deviendra quotidien à compter d'octobre 2024.
Les places seront proposées entre 34,90 et 79,90 euros.

C'est un mode de déplacement de plus en plus populaire en Europe. Plus lent, mais bien moins polluant que l'avion, le train de nuit a fait le plein cet été dans les gares du Vieux continent et devrait continuer de se développer. Un succès qui a incité la compagnie autrichienne ÖBB, pionnière dans ce domaine, à relancer sa liaison nocturne entre Paris et Berlin, supprimée en 2014. La ligne reprendra du service le 11 décembre prochain avec un premier trajet entre la capitale allemande et la capitale française avant un retour Paris-Berlin le 12 décembre. 

"Le service débutera le 11 décembre depuis Berlin, à raison de trois fois par semaine, avant de devenir quotidien à compter d'octobre 2024", a déclaré à l'AFP Bernhard Rieder, porte-parole d'ÖBB. Le train s'arrêtera en chemin à Strasbourg, Mannheim, Erfurt et Halle et sera composé, au départ de Paris, de 12 voitures : 6 pour Berlin et 6 pour Vienne, en Autriche, avec des places assises, des couchettes et des voitures-lits, comprenant notamment une douche au bout du couloir. 

Des places à partir de 34,90 euros

Pour relancer cette ligne, la compagnie ÖBB va réorganiser son service pour former une sorte de grand "X" en intégrant la desserte de Berlin à ses trains de nuit Paris-Vienne et Bruxelles-Vienne déjà existants. Les trains relieront donc Paris ou Bruxelles d'une part, à Berlin ou Vienne d'autre part. Les trains, eux, seront recomposés au milieu de la nuit à Mannheim, au bord du Rhin. 

Concernant les horaires, le train partira de Paris-Est à 19h12 pour arriver à la gare centrale de Berlin (Hauptbahnhof) le matin à 8h26. Dans l'autre sens, le départ se fera de la capitale allemande à 20h18 pour une arrivée à Paris à 10h24. Le voyage durera plus de 13 heures dans un sens et 14 heures dans l'autre. Concernant les tarifs, les places assises seront les moins chères, proposées, selon la presse allemande, à 34,90 euros, les couchettes seront proposées à 49,90 euros et les lits à 70,90 euros. 

La relance de cette ligne intervient alors que la SNCF et la Deutsche-Bahn ont lancé le projet, en 2022, de mettre sur les rails un Paris-Berlin de jour, à grande vitesse, à partir de fin 2024. Cette liaison en sept heures doit être exploitée avec des trains à grande vitesse allemands ICE. 


A.B. avec AFP

Tout
TF1 Info