Marseille : des passagers de Tunisair bloqués à l'aéroport après deux nuits de calvaire

LC.
Publié le 4 juillet 2022 à 19h06
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Depuis samedi 2 juillet, les passagers de la compagnie Tunisair attendent, bloqués à l'aéroport de Marseille-Provence.
Deux de leurs vols ont été annulés.
Un troisième a été annoncé ce lundi, en milieu de journée.

Un cauchemar pour ces voyageurs. Depuis samedi midi, des passagers de la compagnie Tunisair attendent, impuissants, à l'aéroport de Marseille-Provence, faute d'avion. Par deux fois, un vol leur a été annoncé, avant finalement d'être annulé, indiquent-ils à France 3 Provence-Alpes-Côtes d'Azur. Certains ont finalement pu embarquer ce lundi. Mais d'autres, sans nouvelle de la compagnie, sont toujours bloqués au terminal.

Des annulations non justifiées

"On a passé deux nuits par terre, les bébés pleuraient, les enfants n'arrivaient pas à rester tranquilles", raconte une passagère à France 3. Selon cette dernière, aucun personnel de la compagnie ne leur est venu en aide, ni leur a expliqué la situation. Comme les autres passagers, elle indique avoir appris l'annulation de ses vols par un simple mail. 

Sur des images amateurs diffusées ce week-end, on y voit une centaine de passagers, pour certains, assis sur leur bagage. D'autres sont à même le sol, avec leurs enfants.

Pour pallier le manque, l'aéroport de Marseille a fourni des bons de dix euros par personne, midi et soir. Pas de quoi satisfaire ceux qui ont passé leurs deux dernières nuits sur le carrelage du terminal. "Avec un sandwich à environ six euros et une bouteille d'eau, ça part vite", témoigne la passagère. Selon la compagnie, qui a annoncé la reprise du programme des vols, ces perturbations sont dues à l'arrêt des travaux de maintenance de certains appareils, faute de pièces de rechange.

Lire aussi

Mais cette mésaventure n'est pas sans rappeler une autre. La semaine dernière, 180 passagers étaient restés coincés à l'aéroport de Nantes-Atlantique, après l'annulation par deux fois de leur vol en direction de Bastia. Ils ont finalement dû trouver une solution par eux-mêmes pour rejoindre leur destination, indique France 3 Pays de La Loire.

Ces dernières semaines, les syndicats du secteur aérien ont prévenu que plusieurs vols seront impossibles à assurer cet été, en raison des grèves annoncées, mais aussi du manque de personnel criant dans les aéroports.


LC.

Tout
TF1 Info