Elle a été prolongée une semaine de plus, mais s'apprête à fermer ses portes : la plateforme de dédommagement du Pass Navigo sera clôturée ce mercredi 24 avril.
Les Franciliens utilisant certaines lignes du réseau Île-de-France Mobilités peuvent demander jusqu'à 126 euros de remboursement.
En cause ? Le manque de ponctualité en 2023.

Plus que quelques heures pour bénéficier d'un remboursement partiel de votre forfait de transports. Depuis le mois de mars, Île-de-France Mobilités a ouvert une plateforme de dédommagement afin d'indemniser les usagers de certaines lignes du réseau francilien. Le remboursement, qui peut atteindre jusqu'à 126,15 euros pour certains d'entre eux, concerne les lignes dont le taux de ponctualité a été inférieur à 85% au moins trois mois en 2023.

Initialement, cette plateforme devenue une habitude à chaque printemps devait fermer ses portes le 17 avril dernier. L'opérateur des transports franciliens a finalement décidé de la prolonger d'une semaine. Toutes les demandes doivent donc être effectuées sur le site officiel avant le mercredi 24 avril 2024, au soir.

Votre ligne est-elle concernée ?

Attention, tous les abonnés Navigo ne sont pas concernés : ceux empruntant uniquement des lignes de métro sont ainsi exclus du dispositif, car la ponctualité enregistrée y a été supérieure à 85% l'an dernier. Seuls les habitués des RER A, B, C et D ainsi que de la ligne P sont éligibles à ce geste financier, selon les axes. Il est nécessaire de travailler, d'étudier ou d'habiter à proximité d'un axe en manque de ponctualité pour bénéficier d'un remboursement.

Voici le dédommagement en fonction des lignes et des axes :

- RER A : axe Cergy-le-Haut - Maisons-Laffitte, dédommagement équivalent à 50% de forfait mensuel (soit 42,05 euros pour le Navigo mois).

- RER B : axes Robinson - Bourg-la-Reine, Saint-Rémy-lès-Chevreuse - Parc de Sceaux, et Aulnay-sous-Bois - Aéroport Charles-de-Gaulle, dédommagement équivalent à 100% de forfait mensuel (soit 84,10 euros pour le Navigo mois).

- RER B : axe Aulnay-sous-Bois - Mitry-Claye, dédommagement équivalent à 150% de forfait mensuel (soit 126,15 euros pour le Navigo mois).

- RER C : axes Saint-Martin-d'Étampes - Marolles-en-Hurepoix et Dourdan - La Norville, dédommagement équivalent à 100% de forfait mensuel (soit 84,10 euros pour le Navigo mois).

- RER C : axes Juvisy - Brétigny, Pontoise - Avenue du Président-Kennedy et Massy-Palaiseau - Les Saules, dédommagement équivalent à 50% de forfait mensuel (soit 42,05 euros pour le Navigo mois).

- RER D : axes Creil - Goussainville, Montgeron - Combs-La-Ville, et Vigneux - Corbeil, dédommagement équivalent à 50% de forfait mensuel (soit 42,05 euros pour le Navigo mois).

- Ligne P : axes Meaux - La Ferté Milon et Paris - Coulommiers, dédommagement équivalent à 50% de forfait mensuel (soit 42,05 euros pour le Navigo mois).

À noter que ces montants ne sont donnés qu'à titre indicatif, et dépendent notamment "du nombre de mois de forfait acheté durant les périodes impactées par la baisse de ponctualité".


I.N

Tout
TF1 Info