Pour le dernier week-end des vacances scolaires, le trafic s'annonce dense vendredi et samedi dans le sens des retours.
La circulation sera surtout difficile en Île-de-France et en région Auvergne-Rhône-Alpes.
La situation devrait redevenir à la normale dès dimanche.

Les derniers vacanciers de l'été n'échapperont pas aux bouchons pour leur retour de congés. Lors du week-end du 1ᵉʳ septembre, le dernier des vacances scolaires d'été, le trafic s'annonce dense dans le sens des retours vendredi et samedi, note Bison Futé dans ses dernières prévisions

Si la plupart des Français partis en villégiature ont déjà regagné leur domicile à l'approche de la rentrée des classes lundi, il faut tout de même s'attendre à un afflux d'automobilistes sur les routes et "les encombrements récurrents seront de retour", note l'organisme d'information routière. "Il sera judicieux, pour les derniers vacanciers, d’éviter les abords des grands pôles urbains au moment des heures de pointe", préconise-t-il.

Avancer son heure de départ

Dès vendredi 1ᵉʳ septembre, journée est classée orange au niveau national dans le sens des retours, un trafic "dense" est attendu. En Île-de-France, les difficultés se concentreront "entre le début de l’après-midi et le début de soirée, notamment sur l’autoroute A10 de Saint-Arnoult-en-Yvelines vers Paris", relève Bison Futé, qui conseille donc de rejoindre ou traverser la région avant 14h. À noter également quelques ralentissements sur l'A10 à hauteur de Tours et sur l'A63 entre Bayonne et Bordeaux, en milieu de journée. 

Du côté de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la circulation devrait aussi être compliquée dans l'après-midi, "sur l'autoroute A7 entre Orange et Lyon". L'organisme de prévisions appelle ainsi les automobilistes à éviter cet axe "saturé" entre 15h et 17h. Le tronçon Marseille vers Salon-de-Provence devrait aussi connaître des difficultés en début de soirée. 

En cause, les "derniers retours de vacances" qui pourraient densifier la circulation sur ces différents axes, tout comme les classiques déplacements travail-domicile, deux facteurs qui pourraient "accentuer ces difficultés". Dans le sens des départs en revanche, l'Hexagone est classé vert au niveau national et "aucune difficulté majeure" n'est à signaler.

Capture Bison Futé

Pour samedi 2 septembre, les difficultés se maintiennent dans le sens des retours, la journée étant à nouveau classée orange au niveau national. Les axes les plus chargés seront les mêmes que la veille. En région parisienne, il faut s'attendre à un trafic perturbé "entre la fin de matinée et le soir, notamment sur l’autoroute A10 de Saint-Arnoult-en-Yvelines vers Paris", si bien qu'il est conseillé de rallier ou de travers l'Île-de-France avant 14h. La circulation sur l'axe Bayonne-Bordeaux, sur l'A63, devrait aussi être perturbé en début de soirée. 

En région Auvergne-Rhône-Alpes, la circulation s'annonce "très difficile" du côté de "l'autoroute A7 entre Orange et Lyon, entre midi et la fin de journée", un axe qui promet d'être "saturé" et qui est donc à éviter entre 12h et 18h selon Bison Futé. Le trafic devrait également être dense sur l'A8 entre Nice et Aix-en-Provence et sur l'A9 entre Narbonne et Montpellier, entre 12h et 14h. La journée reste à l'inverse classée verte au niveau national dans le sens des départs.

Quant au dimanche 3 septembre, le trafic se fluidifie dans le sens des retours, avec une journée qui bascule à nouveau dans le vert. Côté départs, aucune difficulté n'est là encore à souligner, avec une circulation fluide attendue sur tout le pays.


M.L

Tout
TF1 Info