Dès l'été prochain, il devrait être possible d'étaler le paiement de ses billets de train.
Une nouveauté qui sera d'ailleurs gratuite à partir d'un certain montant.
Mais qui ne devrait pas s'appliquer pour les trajets du quotidien.

Déjà évoquée en février dernier, la mise en place du paiement fractionné pour les billets de train se confirme à la SNCF. Selon une information du Parisien, la compagnie ferroviaire française va ainsi proposer à ses clients de payer leurs tickets de transport en plusieurs fois dès 2023. Une façon de répondre aux critiques sur le coût des trajets en train pour certains foyers aux revenus limités. 

"Nous travaillons à toutes les bonnes idées qui permettent de faciliter l’accès de tous au voyage en train, y compris à travers les moyens de paiement", explique au quotidien SNCF Voyageurs. "À partir du 20 de chaque mois, le premier motif de refus de paiement est pour fonds insuffisants. Le paiement en plusieurs fois permettrait par exemple que ces clients puissent tout de même acheter leurs billets".

Un test à la fin de l'année ?

Une mesure que la SNCF entend mettre en place dès l'été 2023 "maximum". Un appel d'offres a d'ailleurs été lancé au printemps dernier et doit entrer dans sa dernière phase. Une période de test pourrait même être mise en place à partir de la fin de cette année, détaille Le Parisien, avant une généralisation progressive. Les lignes à grande vitesse seraient les premières concernées, avant que cette solution de paiement fractionné ne soit généralisée à toutes les lignes. Un développement progressif et prudent après les bugs rencontrés lors du lancement de l'application SNCF Connect. 

"Après le buzz un peu particulier qu'il y a eu sur le lancement de l'application SNCF Connect cette année, ils ne veulent pas prendre le risque d'un bug. S'ils se plantent, c'est une catastrophe", commente ainsi dans le quotidien un acteur du dossier. À terme, le but est de développer le paiement en plusieurs fois sur les TGV, Ouigo et Intercités. Cette possibilité deviendrait gratuite à partir d'un certain montant. 

Une mesure destinée aux familles

À noter que les billets de TER à 20, 30 ou 40 euros ne seraient pas concernés par la mesure. Plus généralement, les commandes en dessous de 50 euros seraient exclues pour cette option qui "sera proposée pour les montants de commande les plus importants, par exemple lors d'une réservation pour une famille ou un groupe", confirme SNCF Voyageurs au Parisien alors que le détail des modalités est "toujours en cours de discussion". Par ailleurs, la solution sera uniquement possible pour les achats en ligne, et non en gare, et pourra être souscrite jusqu'à cinq minutes avant le départ.

Le paiement fractionné prend de plus en plus d'ampleur en France et enregistre une croissance de 20 à 30% chaque année. Selon une étude récente, 37% des Français l'auraient déjà utilisé. Il est par ailleurs largement proposé par les opérateurs de voyage. La compagnie aérienne Air France s'y est d'ailleurs convertie en 2019 pour les billets d'avion aller-retour avec des montants compris entre 150 et 6000 euros.


A.B.

Tout
TF1 Info