"Il y aura un impact sur le trafic" : vers un nouveau week-end de grève à la SNCF ?

Publié le 20 février 2024 à 18h02

Source : JT 20h WE

Après un week-end marqué par une grève à la SNCF, la menace plane de nouveau pour les prochains jours.
Un préavis de grève a été déposé pour vendredi 23 et samedi 24 février, en raison d'une mobilisation des aiguilleurs.
Auprès de TF1info, la direction de la SNCF se veut confiante, mais le syndicat Sud-Rail promet "un impact sur le trafic".

Des Français vont-ils encore rester à quai ? Alors que "150.000 personnes" - selon la SNCF - n'ont pas pu prendre leur train le week-end des 17 et 18 février en raison d'une grève des contrôleurs, à l'occasion du premier chassé-croisé des vacances d'hiver, le trafic pourrait de nouveau être perturbé les 23 et 24 février prochains. La raison ? Une mobilisation des aiguilleurs, lors du seul week-end au cours duquel les trois zones du pays seront en congé. "Notre pouvoir de nuisance est maximum", relève le syndicat Sud-Rail dans un tract. "Les possibilités pour la boite d'invisibiliser notre action sont limitées."

Le syndicat a déposé un préavis de grève entre vendredi 11h jusqu'au lendemain 23h. Il réclame notamment "des embauches massives" ainsi qu'une "revalorisation de l'indemnité opérationnelle circulation", et attend des annonces de la SNCF. "Il y aura une grève vendredi et samedi si la direction ne revient pas vers nous pour enclencher des discussions et avancer sur les principaux sujets de revendication", prévient ce mardi Vincent Pinot, secrétaire fédéral de Sud-Rail, auprès de TF1info.

Pour la SNCF, "le trafic sera normal"

Une menace déjà exprimée par le syndicat ces derniers jours, restée lettre morte. "La direction n'est toujours pas revenue vers nous pour se mettre autour d'une table", regrette le syndicaliste, qui attend "des engagements fermes." Qui ne sont pas arrivés. Dès lors, à ce stade, "le préavis de grève est maintenu", confirme Sud-Rail, deuxième force chez les aiguilleurs.

Du côté de la SNCF, l'heure est toutefois à l'optimisme. Ce mardi, aucune annulation de trains grandes lignes n'était à l'ordre du jour. "À ce stade, nous n'avons aucune information permettant de penser que le trafic sera perturbé", indique le groupe ferroviaire à TF1info. Selon les prévisions actuelles, "le trafic sera normal".

Pour Sud-Rail, "il y aura un impact sur le trafic"

Sud-Rail incite tout de même les voyageurs à la prudence. "Ce sera peut-être moins visible que le week-end dernier, puisqu'un aiguilleur est moins visible qu'un contrôleur, mais il y aura un impact sur le trafic", affirme Vincent Pinot. Car d'après lui, le mouvement pourrait être particulièrement suivi.

"Il y a déjà 80% de dépôt d'intention de faire grève (D2I) dans les grands postes où se font les départs des TGV", assure-t-il. "Dans certains endroits, les agents attendent la limite de 48 heures pour déposer leur D2I, et ainsi prendre de court la direction pour qu'elle n'ait pas le temps de s'organiser."

Les passagers devront donc encore attendre la confirmation du maintien de leur train, alors que les gares s'annoncent très fréquentées ce week-end. Sur le site SNCF Connect, de nombreux TGV en provenance des Alpes et à destination de Paris, où la fin des vacances scolaires sonnera dimanche soir, affichent déjà complet.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info