Le ministre des Transports, Clément Beaune, a annoncé jeudi des remboursements pour les voyageurs qui ont subi les grèves et les réductions de circulation depuis janvier.
Les abonnés verront la moitié de leur forfait indemnisé, tandis qu'un dédommagement de 100 euros est prévu pour les autres voyageurs réguliers.

Quatre mois de galère... et des remboursements à la clé. Le ministre des Transports, Clément Beaune, a annoncé ce jeudi avoir demandé à SNCF Voyageurs de prendre des mesures pour dédommager les voyageurs qui ont subi des perturbations depuis janvier sur ces lignes interrégionales. 

"Tout au long des récentes mobilisations sociales, les Intercités ont fait partie des trains les plus perturbés, avec des annulations importantes les jours de grève et des fréquences de circulation très réduites", explique le ministre dans un communiqué. "Pour compenser celles et ceux qui utilisent ces trains régulièrement", il a demandé à la SNCF de "procéder à plusieurs mesures de remboursement et de dédommagement"

Forfaits pris en charge pour moitié

Les voyageurs Intercités qui ont souscrit un abonnement en janvier, février, mars ou avril 2023 seront ainsi "remboursés à hauteur de 50% de son coût", détaille le ministre. 

Les autres voyageurs réguliers, justifiant d'au moins cinq allers-retours sur un même trajet entre janvier et avril, bénéficieront quant à eux d'un dédommagement de 100 euros. 

Les usagers concernés doivent recevoir un e-mail du service client de la SNCF "dans les prochains jours" à ce sujet. "Une mesure de justice et de respect des voyageurs", estime le ministre. 


V.M

Tout
TF1 Info