Vacances d'hiver : les prévisions de trafic sur les routes et sur les rails pour ce week-end

par A. Lo.
Publié le 21 février 2024 à 18h43, mis à jour le 24 février 2024 à 11h49

Source : JT 20h Semaine

Ce week-end, les trois zones seront en vacances en même temps, promettant du monde sur la route.
Des difficultés de circulation sont prévues sur les axes desservant les stations de ski, en Auvergne-Rhône-Alpes.
Du côté du train, la circulation sera "normale", malgré la grève des aiguilleurs.

Les voyageurs seront nombreux, en ce week-end de chassé-croisé. Les vacanciers de la zone C terminent leurs congés scolaires, ceux de la zone A entament leur deuxième semaine et ceux de la zone B débutent leur première, promettant une circulation dense, que ce soit sur la route et sur les rails.

Les axes desservant les stations encombrés

Du côté des routes, "des difficultés sont prévues dans les régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand-Est", ce vendredi 23 février. La journée est classée orange dans le sens des départs ces deux régions. Samedi, toute la journée, "des difficultés de circulation particulièrement intenses sont attendues sur les axes desservant les stations de sport d'hiver en région Auvergne-Rhône-Alpes", note encore le site de prévisions routières. C'est ainsi le cas des autoroutes A40 et A43.

C'est pourquoi la journée du samedi 24 février est classée orange au niveau national et rouge en Auvergne-Rhône-Alpes dans le sens des départs. Pour les retours, seule l'Île-de-France est classée orange. Dans la région francilienne, la circulation sera importante sur l’autoroute A6 dès le début la matinée. Avec le retour de vacances de la zone C, qui concerne notamment l'académie de Paris, la circulation sera beaucoup plus difficile qu'un samedi après-midi en temps normal. La journée du dimanche 25 février est classée verte dans les deux sens. 

Dans les gares, malgré le monde attendu et l'annonce d'une grève des aiguilleurs, la circulation ferroviaire sera "normale ce week-end." Quelques perturbations "localisées" sont néanmoins prévues. "La mobilisation risque d'être importante dans les Alpes, la région parisienne ou la Nouvelle-Aquitaine", prévenait Julien Troccaz, secrétaire fédéral Sud-Rail, ce mardi 20 février.


A. Lo.

Tout
TF1 Info