Carburant : après la fin de la ristourne, les Français de retour dans les stations belges

TF1 | Reportage Marion Fiat, Tanguy Joire
Publié le 5 janvier 2023 à 17h07

Source : JT 13h Semaine

Depuis le 1er janvier, il n'y a plus de ristourne à la pompe.
Certains ménages aux revenus modestes pourront prochainement demander une aide en ligne.
En attendant, il est redevenu plus intéressant de repasser les frontières pour acheter du carburant.

Les Français sont de retour dans les stations belges. Il n'y a qu'à relever les plaques d'immatriculation pour le constater. Et avec au moins 20 centimes d'écart par litre pour le diesel, ils ne se posent pas trop de questions pour s'y approvisionner en carburant. "Pourquoi payer plus cher si on peut payer moins cher", a lancé l'un d'entre eux. "C'est le même gasoil qu'en France", renchérit un autre automobiliste français.

Des tarifs similaires à mars dernier

Pendant plusieurs mois, les remises à la pompe appliquées par l'État ont rendu le carburant français plus compétitif qu'en Belgique. Mais depuis le 31 décembre, c'est terminé. Et sur un plein, le carburant belge permet de réaliser de belles économies.

Les prix sont repartis à la hausse dans l'Hexagone où on relève des tarifs similaires à ceux pratiqués en mars dernier. De quoi faire grincer les dents de ceux qui utilisent leur voiture pour se rendre au travail. En octobre dernier, certaines stations proposaient du carburant à plus de 2 euros le litre. Il reste encore une petite marge avant d'atteindre ce palier, mais peut-être plus pour longtemps.


TF1 | Reportage Marion Fiat, Tanguy Joire

Tout
TF1 Info