Le WE

Carburants : les aides parties pour durer

Publié le 13 mai 2022 à 20h02, mis à jour le 13 mai 2022 à 22h05
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le prix de l'essence à la pompe recommence à grimper. À part la remise de 18 centimes par litre, le gouvernement réfléchirait déjà à un nouveau dispositif qui ciblerait davantage certaines catégories d'automobilistes.

Centime après centime, le prix du plein continue de grimper malgré la remise sur le carburant. Le litre du gazole s'élève en moyenne à 1,91 euro. Le sans-plomb 95, lui, coûte 1,86 euro. Une hausse de six centimes en une semaine. C'est une des conséquences de l'inflation.

À cela, s'ajoute un taux d'échange défavorable pour l'euro lors de l'achat de pétrole en dollar. Alors, quelle nouvelle mesure pour aider les automobilistes ? Le gouvernement planche sur une aide qui ciblerait les gros rouleurs. Elle serait attribuée en fonction du niveau de revenu, du type de véhicule ou encore du nombre de kilomètres parcourus.

Les automobilistes français sont-ils mieux lotis que nos voisins Européens ? En Italie, l'essence est moins chère et coûte 1,84 euro en moyenne. Au Portugal, il faut compter 1,92 euro ou encore 1,93 euro en Belgique. Elle atteint même les 2,04 euros le litre en Allemagne.

En Espagne, faire le plein revient moins cher. Alors, les Français sont nombreux à franchir la frontière pour se rendre dans cette station de La Jonquera. Pourtant, l'écart se resserre. L'inflation a atteint 10% dans le pays, soit le double du taux français. Un niveau inédit depuis 40 ans. Si la tendance se confirme, le plein pourrait donc devenir plus cher en Espagne d'ici quelques mois.

T F1 | Reportage L. Merlier, F. de Juvigny


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info