De nombreux voyageurs qui avaient vu leur train annulé lors des grèves de Noël à la SNCF se plaignent de ne toujours pas avoir été remboursés.
Des retards dus à la procédure particulière que nécessite cette compensation exceptionnelle.

Après des galères de trains annulés, des galères de remboursement. Un mois après la grève de Noël des contrôleurs, au cours de laquelle 200.000 billets avaient dû être annulés, de nombreux voyageurs n'ont toujours rien reçu. Pourtant, la SNCF avait promis aux voyageurs concernés une compensation de 200%, le remboursement du trajet annulé et un bon d'achat du même montant. Pour Caroline, cela ferait 120 euros, mais elle attend toujours. "J'ai bien tenté de les recontacter, mais à chaque fois, c'est la même réponse : on est surchargés de travail...", explique-t-elle.

"Obligés de ressaisir un certain nombre de données"

Caroline n'est pas la seule. Sur les réseaux sociaux, de nombreux usagers s'impatientent aussi : "J'attends toujours le remboursement de votre dernière annulation pendant les fêtes", peste un internaute. "Le remboursement à 200% dû aux grèves de décembre 2022, ça arrive quand ?", lance un autre. 

Ces retards dans le traitement des dossiers sont en fait dus à la procédure particulière de cette compensation exceptionnelle. "Pour calculer les 200%, ils sont obligés de créer une application particulière et de ressaisir un certain nombre de données, parce que le système n'a pas été prévu pour être automatisé", explique à TF1 Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT). Contactée, la SNCF reconnaît des retards dans le traitement des dossiers : "Le délai peut être un peu allongé du fait du traitement manuel pour une grande partie des dossiers. Cependant, toutes les demandes sont bien prises en compte et sont en cours de traitement". Les clients ont jusqu'à fin mai pour réaliser une demande de compensation.


La rédaction de TF1 | Reportage Eléonore Payro, Guillaume Richaud

Tout
TF1 Info