Inauguré ce samedi matin, le tout nouveau téléphérique de la ville a ravi les Toulousains.
Les premiers usagers ont pu monter à bord de la cabine.
L'objectif est de transporter au moins 8000 passagers par jour et désengorger les routes.

C'est l'attraction du week-end. De nombreux Toulousains ont souhaité emprunter le téléphérique dès son premier jour d'ouverture. À bord, 36 personnes maximum sont autorisées à monter dans la cabine. Trois kilomètres de câbles, qui en font le plus long de France. Les Toulousains sont impressionnés, car ils redécouvrent leur ville à 250 m du sol. Surpris et curieux, certains en profitent pour poser quelques questions.

Avec une vitesse moyenne de 20 km/h, le téléphérique dessert trois stations notamment l'un des plus grands hôpitaux de la ville. Pendant deux jours, le trajet est gratuit. Mais à partir de lundi, le tarif sera de 1,70 euro. Ce mode de transport va permettre de désengorger le sud de la ville. Aux heures de pointe, il faut presque 45 minutes pour relier les deux extrémités en voiture.

Le téléphérique survole la Garonne, la colline de Pech-David, quelques habitations et des sentiers de randonnée. Vu du dessous, l'appareil, peu bruyant, fascine. Le téléphérique urbain pourrait être le transport du futur. En France, d'autres projets sont à l'étude.

TF1 | Reportage P. Mislanghe, M. Larradet


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info