Un préavis de grève a été déposé ces dernières semaines à la SNCF couvrant tout le mois de mai.
Une réunion s'est tenue ces derniers jours entre syndicats et direction au sujet des fins de carrière.
En cas d'accord, l'ombre d'une grève pour les ponts de mai devrait s'éloigner.

Après les vacances d'hiver, les ponts de mai vont-ils à leur tour être perturbés par une grève à la SNCF ? L'ombre des annulations de trains plane depuis plusieurs semaines sur le groupe ferroviaire et ses voyageurs, depuis que le syndicat SUD-Rail a déposé un préavis de grève couvrant tout le mois de mai. Mais l'horizon semble peu à peu se dégager.

Ces derniers jours, une réunion s'est tenue entre la direction de la SNCF et les syndicats. L'objet ? Les fins de carrière des cheminots, l'un des sujets prioritaires des organisations syndicales. Celle-ci se serait bien passée et aurait notamment abouti sur une amélioration du dispositif de "cessation anticipée d'activité" qui permet un départ en retraite anticipé sans être trop pénalisé financièrement. D'après l'AFP, trois des quatre syndicats représentatifs, dont la CGT, s'apprêtent à le signer. Seul SUD-Rail, à l'origine du préavis de grève, laisse encore planer le doute.

Pas d'appel à la grève pour le collectif de contrôleurs

Reste que la tendance est plutôt à un accord. Interrogé par TF1info, le syndicat affirme qu'il ne rendra sa décision qu'après "consultation des adhérents", a priori en début de semaine prochaine. Selon la même source, les discussions avec la direction semblent avoir porté leurs fruits, et l'accord n'est pas jugé mauvais. Pour l'heure, le préavis de grève n'a toutefois pas été levé.

S'il est maintenu, rien n'indique que le personnel de la SNCF fera massivement grève. D'après des informations du Parisien que nous sommes en mesure de confirmer, le collectif de contrôleurs qui a notamment été à l'origine de la grève lors des vacances de février dernier n'appellera pas à la grève pour le mois de mai. Ce qui devrait, sauf retournement de situation, limiter grandement d'éventuelles perturbations.

Du côté de la SNCF, on préfère rester prudent. Les prévisions de circulation grandes lignes pour la semaine du 29 avril (qui comprend le pont du 1ᵉʳ mai) et celle du 6 mai (qui comprend le pont du 8 et 9 mai) ne sont pas encore ficelées. "Les organisations syndicales ont encore plusieurs jours pour se prononcer", souligne-t-on simplement.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info