VIDÉO - Mulhouse : une meilleure signalisation mais toujours pas de travaux pour le pont de l'angoisse

TF1 | Reportage Philippe Vogel, Laurence Claudepierre
Publié le 8 novembre 2022 à 17h35, mis à jour le 8 novembre 2022 à 18h08

Source : JT 13h Semaine

À Mulhouse, un pont de faible hauteur sous plafond est régulièrement le théâtre d'accidents.
La signalisation a été renforcée, mais les travaux de rehaussement ne sont toujours pas au programme.
En attendant, la situation continue d'amuser les réseaux sociaux.

Depuis quelques mois, il est devenu bien malgré lui la star des réseaux sociaux. Un pont désormais connu partout dans le pays et redouté dans tout Mulhouse. Particularité de l'ouvrage : sa faible hauteur sous plafond, seulement 2 mètres 70, de quoi endommager pas mal de véhicules et se faire de petites frayeurs.

Au départ, le piège était plutôt difficile à déceler. Avec une signalisation un peu légère, voire insuffisante, de nombreux automobilistes sont littéralement tombés dans le panneau. Les conducteurs se sont alors mis à immortaliser les accidents et à les relayer sur les réseaux sociaux.

Une signalisation renforcée pour éviter les accidents

Aujourd'hui, ce pont de l'angoisse s'est paré de panneaux bien plus visibles. Les accidents sont moins nombreux, car l'ouvrage est désormais bien signalé. La mairie est intervenue en début d'année pour les installer, mais les travaux de rehaussement, eux, ne sont pas encore au programme. "C'est un pont-rail, propriété de la SNCF, sur lequel nous ne pouvons pas agir sans consentement et sans études préalables. Il nous faut l'accord de la SNCF", explique Claudine Boni Da Silva, adjointe au maire (SE).

Ce pont est certes moins célèbre que celui d'Avignon. Difficile d'y danser malheureusement, mais bien plus facile de s'y encastrer.


TF1 | Reportage Philippe Vogel, Laurence Claudepierre

Tout
TF1 Info