Près de 70% des vols prévus à Orly devraient être annulés ce weekend.
Le mouvement de grève surprise a été déclenché par deux syndicats de contrôleurs aériens.
Minoritaires, ils contestent les accords signés le mois dernier.

Des dizaines de passagers en galère ce matin à l'aéroport d'Orly. C'est la scène qu'on découvre dans le reportage du 13H ci-dessus. Leurs vols sont annulés, ils n'ont pas été prévenus, et certains sont furieux. "On est là depuis 4h du matin, et on n'a pas bu une bouteille d'eau", témoigne une dame au micro de TF1. Une autre estime son voyage gâché : "On partait à quatre, on avait prévu une semaine de vacances, et lundi on retourne travailler"

Grève surprise

Si une majorité de passagers semblent avoir été prévenus de ces annulations massives, ceux que notre équipe a rencontrés ont en commun une même agence de voyages. Elle ne les a pas avertis, et ne prévoit pas de geste de compensation, affirment-ils. C'est une nouvelle grève surprise des contrôleurs, après une autre fin avril, qui avait pourtant débouché sur un accord. 

Syndicat minoritaire, mais majoritaire à Orly

Annoncé hier, le mouvement a été provoqué par des organisations syndicales minoritaires, qui justement contestent les accords signés il y a un mois. Or, si ces syndicats sont "nettement minoritaires à l'échelle nationale", nous explique l'expert en transports Arnaud Aymé, "à la tour de contrôle d'Orly spécifiquement, ils pèsent plus que le syndicat majoritaire". C'est ce qui explique que jusqu'à 70% des vols devraient être annulés ce weekend au départ ou à l'arrivée de l'aéroport parisien.

Les vols vers les outre-mer, nombreux à Orly, devraient être épargnés au nom de la "continuité territoriale". Pour le reste en revanche, les passagers ayant prévu de prendre l'avion à Orly pourraient se retrouver bloqués au sol ou contraints de modifier leur voyage. 


La rédaction de TF1info | Reportage : P. Gallaccio, C. Blanquart, N. Gandillot

Tout
TF1 Info