"Une bonne nouvelle" : les automobilistes soulagés par la fin du retrait de point pour petit excès de vitesse

par La rédaction de TF1info | Reportage : Guillaume Chieze, Audrey Lalli, Charif Souary
Publié le 2 janvier 2024 à 12h10

Source : JT 20h WE

Plus de la moitié des excès de vitesse des automobilistes sont inférieurs à 5 km/h.
Des excès qui donnaient jusqu'ici lieu au retrait d'un point sur le permis.
Depuis le 1ᵉʳ janvier, les petits dépassements n'entraîneront plus qu'une simple amende.

C'est l'une des nouveautés de cette nouvelle année 2024 : plus de points retirés pour les excès de vitesse de moins de 5 km/h. Partout en France, les automobilistes moins attentifs, notamment en région parisienne, se sentent soulagés. "C'est une bonne nouvelle, j'ai eu droit pas plus tard que cet été, à un kilomètre heure en trop, c'est un petit peu abusé", explique un automobiliste. "En général quand on fait un excès c'est pas très important non plus, donc si ce n'est pas pénalisé, c'est plutôt sympa", confirme une autre conductrice.

46% des accidents mortels liés à des excès de vitesse sont liés à de petits excès, inférieurs à 10 km/h, ce qui veut dire que les petits excès de vitesse tuent
Jean-Yves Lamant, président de la ligue contre la violence routière

L'amende en revanche ne change pas : si par exemple en 2023 vous rouliez entre 110 et 115 km/h, au lieu des 110 maximum autorisés, vous risquiez un point de retrait et 68 euros d'amende. Désormais, vous conservez vos points, mais attention : la contravention, elle, est toujours d'actualité.

Une mesure valable sur toutes les routes, les autoroutes, mais également en agglomération, où l'amende est plus salée : il faudra vous acquitter de 135 euros. En 2020, ces petits excès de vitesse représentaient 58% des retraits de points. 

Cette sanction en moins n'est pour autant pas une bonne idée pour ceux qui luttent contre la délinquance routière. "C'est une mesure qui encourage à transgresser la règle : 46% des accidents mortels liés à des excès de vitesse sont liés à de petits excès, inférieurs à 10 km/h, ce qui veut dire que les petits excès de vitesse tuent", affirme Jean-Yves Lamant, président de la ligue contre la violence routière.

Attention, enfin : si vous vous êtes fait flasher en 2023, vos points seront perdus. Seules les contraventions émises à partir du 1ᵉʳ janvier 2024 sont concernées par cette nouvelle mesure. 


La rédaction de TF1info | Reportage : Guillaume Chieze, Audrey Lalli, Charif Souary

Tout
TF1 Info