VIDÉO - Portrait : Pierre Bazin, ce chauffeur de bus parisien qui joue les guides

par La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Marie Croccel, Séverine Fortin
Publié le 9 avril 2024 à 17h15

Source : JT 13h Semaine

C’est un conducteur de bus comme on aimerait tous en avoir un jour.
Chauffeur à Paris sur une ligne 91, il a tout du guide touristique.
À chaque arrêt, une anecdote, une petite histoire. Les voyageurs en redemandent.

C’est au sourire des passagers que l’on reconnaît immédiatement les bus conduits par Pierre Bazin, chauffeur aux petits soins. Pierre est un grand bavard, doublé d’un amoureux de Paris. Il profite de chaque feu rouge pour partager sa passion au micro. "Vous pourrez voir, sur votre droite, la Cathédrale Notre-Dame et peu à peu, on commence à enlever les échafaudages de la nouvelle flèche", lance-t-il dans le bus à l'aide de son micro.

De temps en temps, il y a des applaudissements, ça fait toujours plaisir.
Pierre Bazin, chauffeur de bus RATP

Au gré de ses interventions, il n’en finit pas d’épater ses passagers avec son style inimitable. "Il est cultivé notre chauffeur", apprécie une passagère. "Vous avez la Closerie des Lilas sur votre gauche, célèbre établissement fréquenté par Lénine au début du XXᵉ siècle. Il  y venait jouer aux échecs chaque après-midi", annonce-t-il à nouveau au micro. "Je renouvellerai le bus", assure une passagère conquise.

Après 20 ans d’expérience au volant et au micro, il a appris à soigner ses effets. "Il faut éviter le matin de bonne heure, les gens ne sont pas encore bien réveillés, ça marche mieux l'après-midi, ou en fin de matinée", explique Pierre Bazin. "De temps en temps, il y a des applaudissements, ça fait toujours plaisir", poursuit-il dans la vidéo du 13H de TF1 en tête de cet article. 

Ses anecdotes, il les tire pour l’essentiel d’un livre sur l’histoire des rues de Paris. Il a usé un premier exemplaire jusqu’à la corne. La passion l’a saisi en 1995, alors qu’il était chauffeur de taxi. Depuis, il peaufine sa méthode : "Il faut que ce soit très court, plutôt ludique, que ce soit un petit peu humoristique, c’est bien aussi, parce qu’il ne faut pas que ce soit vraiment scolaire". Pour cette ligne 91, qui dessert cinq gares, il se fait une spécialité de jongler avec les horaires de trains. Jamais pris en défaut, il assure même les traductions.


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Marie Croccel, Séverine Fortin

Tout
TF1 Info